Aller au contenu principal

MesSatimages, un outil satellitaire pour optimiser la fertilisation

MesSatimages, outil développé par les chambres d’Agriculture, permet de piloter sa fertilisation azotée à partir d’images satellite. Zoom.

MesSatimages est un outil préconisé par le réseau des chambres d'Agriculture.
MesSatimages est un outil préconisé par le réseau des chambres d'Agriculture.
© CARIDF

MesSatimages est l’outil développé par le réseau des chambres d’Agriculture pour piloter la fertilisation azotée à partir d’images satellite. Utilisable sur colza et blé tendre, blé dur et blé améliorant, il détermine, respectivement, les besoins totaux de la culture et les besoins de fin de cycle (3e et/ou 4e apport).

Après une année de tests positifs en 2020, MesSatimages a été lancé avec succès en 2021 puisqu’environ 1 800 hectares sur toute l’Île-de-France ont été pilotés grâce à l’outil et que la satisfaction est au rendez-vous. En effet, selon une enquête, 90 % des agriculteurs déclarent être satisfaits ou très satisfaits par l’outil. Parmi eux, 60 % comptaient dès la fin de l’été retravailler avec MesSatimages, les 40 % restant attendant de prendre en compte l’état de leurs cultures pour leur décision.

En 2022 et 2023, l’outil a poursuivi son développement pour atteindre en Île-de-France quelque 2 500 ha de conseil en colza et blé. L’intérêt porté à MesSatimages se base sur l’accès à une information technique fine et précise (indicateur comme l’azote absorbé et cartographie des mesures), ainsi que sur le confort et la simplicité d’utilisation. En effet, l’agriculteur reçoit directement le conseil par mail. Beaucoup moins fastidieux que les pesées à réaliser par parcelle pour envisager un conseil fiable en colza. Conseil dont la fiabilité a d’autant plus d’intérêt cette année compte tenu du développement des colzas.

Le pilotage : allier quantité et qualité

En effet, entre cours des engrais, cours du colza et impératifs liés à la rentabilité des exploitations agricoles (niveau de rendement), il est primordial de déterminer avec précision les besoins de ses parcelles de colza afin que chaque unité apportée soit une unité valorisée. MesSatimages trouve totalement sa place dans cette démarche, d’autant plus qu’il s’agit d’une réponse technique appropriée à des situations fréquemment observées en plaine :

  • colzas hétérogènes : MesSati­mages permet d’améliorer la mesure de la biomasse en analysant l’ensemble de votre parcelle pour trouver le meilleur compromis ;
  • colzas très développés : grâce à la cartographie entrée et sortie hiver de la biomasse de vos parcelles de colza, MesSatimages évalue précisément l’azote déjà absorbé et l’azote restitué par la perte des feuilles, c’est-à-dire l’azote qui ne sera plus à épandre.

 

Bref, raisonnez technique et économique avec MesSatimages en investissant moins de 20 kg de colza par hectare (colza à partir de 400 €/tonne).

Concernant le blé, les incertitudes liées à la qualité (taux de protéines) et à la quantité d’azote à apporter calculée par la méthode du bilan peuvent être corrigées par les OAD (Outils d'aide à la décision) comme MesSatimages. Pour ajuster votre dose totale et assurer la qualité de votre production, MesSatimages vous permet de mesurer la biomasse de vos parcelles de blé et la quantité d’azote absorbée et vous propose une dose d’azote complémentaire à apporter (3 € et/ou 4 € apport) pour assurer le potentiel de rendement et la qualité de votre production.

Grâce à l’interface MesParcelles, vous pouvez créer de manière autonome une carte de modulation intra-parcellaire. Si vous êtes abonné, vous retrouvez votre conseil MesSatimages dans « Services connectés » dans MesParcelles. En 2024, si vous n’êtes pas abonné, vous pourrez avoir accès à MesSatimages via la version MesParcelles Freemium (gratuit). La chambre d’Agriculture peut vous aider à la création de vos cartes de modulation.

+ d'infos :

Pour toute question relative à MesParcelles, contacter Laurence Gousson au 06.07.66.86.40 ou à laurence.gousson@idf.chambagri.fr.

Plus d'infos ici.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité