Aller au contenu principal

MéthaBraye SAS, des agriculteurs producteurs de biogaz

Réunis le 1er décembre, les membres de la SAS MéthaBraye poursuivent la mise en place de leur unité de méthanisation collective et du site d’injection.

Savigny-sur-Braye, le 1er décembre. Les membres de la société MéthaBraye se sont réunis en assemblée générale et ont discuté du transport des matières vers le méthaniseur.

La SAS MéthaBraye, créée en 2012, a tenu son assemblée générale le 1er décembre à Savigny-sur-Braye et a vu la réélection du bureau et de sa présidente, Delphine Descamps.

Cette réunion a été l’occasion de faire un point d’étape sur les avancées de la création de l’unité de méthanisation collective.

« Nous en sommes au stade de la demande du permis de construire et de l’autorisation d’exploiter sur le site de production, le long de la D5. Pour le site d’injection à la Zac de La Bouchardière à Naveil, nous avons déjà obtenu l’arrêté du permis de construire », précise Delphine Descamps.

Si tout se passe bien, l’enquête publique devrait être mise en place en mars-avril, l’arrêté préfectoral obtenu vers mai ou juin et les travaux de l’unité de méthanisation devraient débuter à l’été 2016.

La particularité de ce projet est double : transport du biométhane deux fois par semaine sous forme liquéfiée par citerne cryogénique et injection dans le réseau de gaz naturel du distributeur sur un site de 5 000 m².

« Ce sera l’un des premiers projets en service en France dans cette configuration-là », souligne Jacky Bonnin, directeur du bureau d’études Astrade.

Dans l’après-midi, la trentaine d’agriculteurs porteurs du projet a discuté du transport des matières 100 % agricoles vers le méthaniseur afin de trouver la solution la plus efficace (éviter les nuisances aux riverains, respect de l’environnement…).

Sur le site, les matières seront mises dans un bâtiment fermé avec un traitement d’air pour maîtriser l’odeur et la manipulation d’effluents d’élevage sera minimisée par son déversement dans une trémie de réception.

Tout est pensé pour que le projet soit efficace, non impactant pour les riverains ou les entreprises, et rentable pour les agriculteurs.

Avant la fin de la construction et dès 2017, un salarié devrait être embauché sur le site.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité