Aller au contenu principal

Michel Monvoisin, au service de la pédagogie... en jouant

À la tête d’une société d’ingénierie pédagogique durant une vingtaine d’années, Michel Monvoisin a créé un jeu de société « Casino culture » qui propose d’enrichir, de façon ludique, ses connaissances sur les monuments et musées de France.

« Le jeu est la meilleure façon d’apprendre ».

Toute sa carrière, Michel Monvoisin l’a consacrée à la pédagogie. 

Un temps professeur de sport, il se lance - à trente ans à peine - dans la création de sa propre entreprise. « J’ai monté une société d’ingénierie pédagogique. Je conçevais et proposais du matériel pour les établissements scolaires, surtout pour les filières liées aux sciences techniques et industrielles. Ça marchait fort, j’employais des dizaines de salariés et l’aventure a duré plus de vingt ans ».

Et puis un jour, c’est « la dégringolade ». Michel Monvoisin ferme son entreprise et ce passionné d’escalade tente de rebondir, d’abord dans l’installation d’éoliennes, puis dans celle des panneaux photovoltaïques.

Mais rapidement, il « enchaîne les déconvenues » jusqu’à jeter définitivement l’éponge. « J’avais fait une belle carrière, j’ai décidé de prendre ma retraite ».

Dans sa maison de Poissy (Yvelines) nichée sur une des seules îles habitables, la ténacité et la vivacité d’esprit de Michel Monvoisin le rattrapent.

Toute sa carrière, il a parcouru les régions de France et, passionné par l’art et la culture, il connaît de très nombreux monuments et musées. Il lui vient alors l’idée de créer un jeu de société ludique et pédagogique autour du patrimoine français.

 « Les rayons des jeux culturels sont assez pauvres » a constaté Michel Monvoisin : « Depuis le célèbre Trivial Pursuit, il n’y a rien eu de nouveaux ».

Durant près de deux ans, il se livre à un travail acharné pour répertorier tous les monuments les plus intéressants de France, département par département. Il les visite, se documente... et se lance.

« J’ai créé un plateau de jeu avec des sites d’intérêts pour chaque département. À chaque site sont associées neuf questions de différentes difficultés et sur trois thèmes : histoire et art, géographie et nature et anecdote et département. En fonction du nombre de bonnes réponses, on obtient des points. », explique-t-il.

Ce pédagogue dans l’âme ne s’est pas arrêté là. Dans son jeu, baptisé « Casino culture », il fournit un livre dans lequel figure une réponse particulièrement étoffée pour chacune des deux mille sept cents questions. 

« Le jeu est la meilleure façon d’apprendre » confie Michel Monvoisin, qui a d’ailleurs pu tester sa création auprès de classes entières de collégiens et s’autorise à voir encore plus loin : « J’ai à peine terminé mon travail sur ce Casino culture, que j’envisage déjà de créer une version Europe et pourquoi un Casino culture monde un jour ».

La retraite est finalement loin d’être à l’ordre du jour. 

Retrouvez Michel Monvoisin et son jeu Casino culture sur ce site web.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité