Aller au contenu principal

Modulation d’azote sur colza grâce au drone de la chambre d’agriculture

Suite à une campagne 2015 prometteuse avec près de 1500 ha survolés et des résultats très satisfaisants, la chambre d’agriculture du Loiret propose aux agriculteurs de moduler leurs apports d’azote sur colza en fonction de l’évolution du couvert végétal grâce au passage d’un drone.

Vols effectués par des techniciens spécialisés de la chambre.

Et si un drone vous aidait à optimiser vos apports d’azote sur colza ?

Suite à l’acquisition en 2014 d’un drone, la chambre d’agriculture du Loiret poursuit son service permettant l’accompagnement des agriculteurs dans la gestion de l’azote. En partenariat avec la société Airinov’, la Chambre souhaite apporter des solutions économiques et environnementales aux agriculteurs grâce à un outil innovant. Le drone agricole est LE nouvel outil de pilotage des cultures.

La chambre d’agriculture du Loiret vous propose ainsi de bénéficier des dernières avancées technologiques actuelles pour adapter votre fertilisation sur colza. Il s’agit ici d’apporter la bonne dose d’azote au bon endroit !

Mes dron’im@ges, une offre adaptée aux besoins des agriculteurs

Proposé par la chambre d’Agriculture du Loiret, « Mes dron’im@ges » est un service de drone agricole. Ce service vise à optimiser les apports d’azote en fonction du développement du couvert végétal et ainsi diminuer les coûts de fertilisation. Il permet de moduler la dose d’azote nécessaire aux cultures au mètre carré près !

En sollicitant le service «Mes dron’im@ges», l’agriculteur fait venir un drone au-dessus de sa parcelle. Equipé de capteurs multispectraux, cet outil technologique mesure l’énergie renvoyée par le feuillage des cultures pour déterminer l’état de vigueur ou de faiblesse du couvert végétal. Afin de connaitre l’évolution du couvert végétal, deux vols sont réalisés, le premier en entrée et le second en sortie d’hiver. L’exploitant obtient alors une cartographie précise du couvert de sa parcelle. Forte de son expertise agronomique, la chambre d’agriculture du Loiret va ensuite définir pour vous un plan de fertilisation en conformité avec la réglementation.

Vous sera alors fournie une carte de préconisation de la fertilisation fiable et disponible dans la semaine avec zonage de la parcelle ou, pour les agriculteurs équipés de console GPS, une carte informatique pour de la modulation automatique.

Ainsi à partir de cartes de préconisation à la parcelle, modulez ensuite vos apports et faites des économies sur vos engrais ! Au final, vous n’aurez plus qu’à charger vos cartes de préconisation sur votre console ou faire de la modulation manuelle et le tour sera joué !

L’ensemble de la prestation est réalisé pour un coût de 12€/ha à 15€/ha selon la surface. Il est possible pour 1€/ha supplémentaire de réaliser une carte de modulation automatique adaptée à votre console GPS et à votre matériel de modulation.

Actuellement, ce service concerne les cultures de colza et de blé mais de nouvelles perspectives sont à prévoir très rapidement (dégâts de gibier, localisation des adventices…etc.).

L’offre de la chambre : Mes dron’im@ges

• Survol du drone pour mesurer la biomasse en entrée et en sortie d’hiver,

• Estimation d’indices de végétation pour estimer l’évolution du couvert végétal,

• Identification des disparités de chaque parcelle,

• Edition d’une carte de préconisations pour la fertilisation de la culture,

• Estimation d’une dose moyenne à apporter,

• Possibilité de consulter les cartes sur l’outil «Mes p@rcelles».

Coût de la prestation : de 12€/ha à 15€/ha selon la surface

+1€/ha réalisation d’une carte de modulation automatique prête à embarquer sur votre console GPS

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité