Aller au contenu principal

Semis
Monosem : le Valoterra Ultimate pour des semis précis de 2 à 18 km/h

Monosem a présenté son nouveau système de convoyeur baptisé Ultimate pour ses semoirs monograines Valoterra au Sima en novembre dernier. Le système, récompensé aux Innovation Awards, permet des semis jusqu'à 18 km/h.

Le Valoterra Ultimate a été présenté en avant-première au Sima en novembre dernier. Le spécialiste mondial des semoirs monograines développe sa gamme avec un nouveau système de convoyeur. « Le Valoterra Ultimate a été mis au point spécifiquement pour une qualité de semis optimisée, de 2 à 18 km/h, tout en permettant à l’agriculteur de s’affranchir des contraintes de la vitesse », explique Flavien Cattoni, spécialiste produit Monosem. Le nouveau système qui a reçu une médaille d'or aux Innovation Awards, répond à une demande du marché sur les semoirs « haute vitesse ».

Précision de 2 à 18 km/h

Pour maintenir le niveau de performance, à haute, mais aussi à basse et moyenne vitesse, Monosem a développé un système de transport mécanique de la graine, l’Active Seed Guidance, un convoyeur à brosse à entraînement positif breveté. Pour combiner l'utilisation de ce système de convoyeur à brosse avec le système de boîtier à dépression, bien connu chez Monosem, la marque a développé une roue de chargement alvéolaire qui vient sélectionner chaque graine pour les immobiliser dans la brosse. La brosse tourne de manière proportionnelle à la vitesse d'avancement du tracteur, ce qui traduit que la vitesse d'éjection de la graine va être inversement proportionnelle à la vitesse d'avancement du tracteur. « La vitesse d'avancement et la vitesse d'éjection de la graine vont donc s'annuler, et permettre un dépôt de la graine comme si on venait la poser à la main, et ce quelle que soit la vitesse, de 2 à 18 km/h », précise le responsable.

Polyvalence variétale

Le nouveau semoir Valoterra Ultimate est capable de gérer la polyvalence variétale grâce au système SmartAccess. Il permettra d'escamoter la trémie de l'élément et son système de dosage pour venir remplacer en moins de deux minutes par rang le système ASG par une goulotte classique. Celle-ci va permettre le passage de graines plus grosses ou très petites. Le spécialiste précise que « ce sont des cas d'application de culture où il n'y a pas de valeur ajoutée à utiliser un système d'accompagnement actif de la graine ».

Engrais et granulés

La troisième innovation associée à ce système est la capacité à débiter la bonne dose au bon endroit, y compris à vitesse élevée, de produits fertilisants ou de produits micro-granulés. Cela est rendu possible avec les dispositifs MicroSmart et FertiSmart, déjà présentés auparavant par la marque française.

Pour la saison prochaine, le Valoterra Ultimate sera proposé en ASG Ready, ce qui veut dire que l'élément va être prédisposé à accueillir le système, mais il sera livré dans un premier temps en version goulotte classique. Le système ASG, en finalisation du processus de production, sera réellement disponible à partir de 2025.

Retrouvez notre vidéo de présentation du ValoTerra Ultimate de Monosem :

 

 

L’application EasyAdjust simplifie les réglages du monograine

 

Afin de simplifier les réglages de ses semoirs monograines, Monosem améliore son application mobile d’aide au paramétrage avec l’EasyAdjust. Intégrant de nouvelles données, celle-ci accompagne l’utilisateur dans le réglage des rayonneurs, des boîtes de distances, des fertiliseurs et des microgranulateurs. Après avoir renseigné les caractéristiques du semoir, il suffit d’indiquer la densité de semis et la dose par hectare pour l’engrais et les microgranulés. Une base de données permet notamment de choisir le type de microgranulés, facilitant l’étalonnage. En s’identifiant sur l’application, il est possible d’enregistrer tous les paramètres de réglages, qui seront facilement accessibles à la prochaine saison.


Cet article fait partie d'un dossier Semis

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Publicité