Aller au contenu principal

Vie syndicale
Montfort : David Lavenant élu

Jeudi 28 janvier s’est déroulée l’assemblée générale élective de Montfort. Chantal Gousson a laissé la place à David Lavenant à la présidence du syndicat local.

À Galluis (Yvelines), jeudi 28 janvier, s’est tenue l’assemblée générale du syndicat de Montfort-l’Amaury. Elle a débuté par l’intervention de Frédéric Veye, adjoint du directeur territorial des Yvelines pour Enedis, qui a présenté la convention signée avec la FDSEA, l’objectif étant « de créer un lien entre les agriculteurs et notre entité », a-t-il précisé.

Ensuite, l’assemblée a élu un nouveau président à la tête du syndicat local : Chantal Gousson a expliqué sa volonté de mettre fin à son mandat en tant que présidente : « Après dix-sept ans de présidence, il faut laisser la place aux jeunes. Je tiens à remercier l’ensemble des adhérents et les différents présidents de la FDSEA que j’ai connus : Jean-Marie Fossier, Marc Barrier et Damien Greffin ».

Ce dernier a, à son tour, remercié l'agricultrice pour son implication : « J’ai toujours pu m’appuyer sur toi, notamment par ton rôle de trait d'union entre les syndicats ainsi que ta participation aux différents congrès FNSEA ».

David Lavenant s’est par la suite présenté comme candidat et a été élu. Il a de suite présenté ses objectifs : « défendre notre métier et fédérer notre canton. Je tiens à féliciter Chantal qui a été la première femme à ce poste ainsi que nos nombreux combats communs comme le classement de la plaine et l’abandon de la Francilienne ».

L’assemblée s’est poursuivie par des échanges autour des différentes thématiques de l’année : ZNT, néonicotinoïdes, plan pollinisateur… avant de clore le moment autour d’une galette des rois.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité