Aller au contenu principal

MSA IDF : élections à l’horizon 2020

L’assemblée générale de la MSA Île-de-France s’est déroulée à Paris mardi 4 juin avec en ligne de mire les élections en janvier 2020.

Pour la dernière assemblée générale de la mandature, le président de la MSA Île-de-France, Olivier Hue, a dessiné les premières esquisses de son bilan, le mardi 4 juin à l’occasion de l’assemblée générale de la caisse régionale à Paris.

« Malgré les difficultés, les résultats s’améliorent », a-t-il souligné avant d’évoquer les prochaines élections qui se tiendront en janvier 2020 et de fixer pour objectif un taux de participation au moins égal au scrutin précédent  : « C’est vital pour notre MSA ».

Autre sujet évoqué par le président de la MSA Île-de-France, la mutualisation  : « Elle permet de compenser la baisse d’activité tout en confirmant l’ancrage de notre MSA ». 285 000 ressortissants agricoles, 8 800 familles bénéficiaires d’au moins une prestation familiale, 450 000 courriers entrants… autant de chiffres qui définissent l’activité de la caisse régionale en 2018.

« Le volume des prestations versées et des cotisations émises sont stables », a noté le directeur, Laurent Pilette dans son rapport moral alors que la MSA Île-de-France est marquée par une population vieillissante.

Et de décliner plusieurs facteurs qui ont impacté le fonctionnement de la caisse au cours de cet exercice  : la mise en place de la DSN (Déclaration sociale nominative) à la suite de laquelle la MSA a perdu avec l’appel chiffré, un service offert aux exploitants agricoles, la mutualisation Marne-Ardennes-Meuse et d’autres réformes.

« Le plus complexe est de subir la réduction de moyens au fil des conventions d’objectifs », même si à la MSA Île-de-France, 2018 est atypique avec plus d’entrées que de sorties dans le cadre de la reprise de l’activité de la caisse de la RATP. Concernant l’action sanitaire et sociale, les moyens dédiés restent stables.

Cette assemblée générale a aussi été l’occasion de présenter « les grands axes de la MSA 2025 » qui se dessinent.

De nombreux projets engagés par la MSA Île-de-France s’inscrivent déjà dans ceux-ci et constituent d’ores et déjà les priorités de la caisse MSA Île-de-France, comme l’engagement de service, une priorité absolue, la réussite des mutualisations, la stabilisation des relations avec les employeurs, l’amplification du virage numérique avec un développement des services en ligne, une présence territoriale forte, « l’ADN de la MSA », des partenariats inter-régimes à développer et un groupe MSA à repenser.

Dans son rapport mutualiste, le dernier de la mandature, sous une forme inédite, Corinne Heusèle a repris les réalisations depuis 2015 avec un zoom sur les actions de prévention dont « octobre rose », la plus marquante, avec comme leitmotiv « l’important c’est d’agir ».

Elle a également évoqué « les élections qui se profilent entre le 20 et le 31 janvier. Les dépôts de candidature sont à faire avant le 19 novembre. Votez et faites voter  ! Montrons notre attachement aux valeurs du mutualisme ».

Concernant le nouveau siège social, il est en train de devenir réalité à l’ancienne adresse. La parole a également été donnée aux grandes centrales syndicales représentées au sein de la MSA Île-de-France dont Cyrille Milard, vice-président de la FRSEA Île-de-France.

L’assemblé générale était ponctuée d’intermèdes musicaux joués par des élus de la MSA et des dessins humoristiques de l’artiste Mikaïa.

L.G.-D.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité