Aller au contenu principal

Gestion de l'eau
Net-Irrig : la Chambre et Seabex s'associent

La start-up Seabex et la chambre d'Agriculture du Loiret concluent un partenariat stratégique afin de remplacer l’ancienne version de Net-Irrig par une nouvelle version basée sur la plateforme Seabex.

Vendredi 4 février, après un an de travail collaboratif, Seabex et la chambre d’Agriculture du Loiret ont annoncé la conclusion d’un partenariat stratégique. Ce partenariat vise à offrir aux irrigants un nouvel outil d’aide à la décision, en remplaçant l’ancienne version de Net-Irrig, jusqu’ici proposée par la chambre d’Agriculture du Loiret, par une nouvelle version basée sur la plateforme Seabex, appelée désormais Net-Irrig by Seabex. L’outil combinera ainsi la puissance de calcul, l'ergonomie ainsi que l'évolutivité de la plateforme Seabex et les connaissances agronomiques de la chambre d'Agriculture du Loiret. L’objectif est de donner aux agriculteurs des préconisations d’irrigation spécifiques et beaucoup plus précises. Net-Irrig by Seabex sera commercialisé dès le mois de mars.

Un lieu symbolique pour la signature

La signature de ce partenariat s’est déroulée à l’Agreen Lab’O Village By CA, le nouvel incubateur et accélérateur pour les entreprises innovantes qui offrent des solutions et des produits numériques dédiés à l’agriculture connectée et au e-végétal. Situé sur le Campus Xavier Beulin, au sud d’Orléans, il s’agit du petit frère du Lab’O Village by CA Orléans. Un lieu symbolique pour la signature du partenariat entre les deux structures et pour la première présentation de l’outil Net­-Irrig by Seabex. « Je suis heureux d’être présent sur ce site dédié à la mémoire de Xavier Beulin, a souligné Jean-Marie Fortin, président de la Chambre du Loiret. Il est important de pouvoir allier la recherche au développement ainsi que la science à la technique et au terrain. Il ne peut y avoir de développement de terrain sans recherche. Nous avons besoin de toutes ces forces pour y arriver. La nécessité de créer des liens entre des structures d’accompagnement et de vulgarisation comme les chambres d’Agriculture et des structures de recherche comme Seabex, est primordiale ».

Accès à l’eau et gestion de l’irrigation

La chambre d’Agriculture du Loiret a conçu Net-Irrig il y a quinze ans afin de piloter de manière plus efficiente l’irrigation des cultures. Elle a été précurseur dans la maîtrise raisonnée de l’accès à l’eau. Net-Irrig est depuis utilisé par d’autres départements. « Il était nécessaire aujourd’hui de faire évoluer cet outil, d’y apporter de nouvelles fonctionnalités et de le rendre plus accessible, a souligné Jean-Marie Fortin. Soucieux d’offrir aux agriculteurs un outil plus facile d’utilisation, nous nous associons donc avec Seabex pour aider les agriculteurs à améliorer leur productivité, leur rendement et leur usage de la ressource en eau, tout en améliorant leurs capacités à mieux s’adapter face aux changements climatiques. Ce partenariat nous permettra de mettre à disposition des irrigants un outil très performant et répondant à de nouveaux besoins et à des objectifs environnementaux et de réalité économique ».

Faciliter le quotidien des irrigants

Net-Irrig by Seabex sera commercialisé dès le mois de mars. La solution Net-Irrig sera alors transférée sur la plateforme développée par Seabex. Les exploitants pourront demander leur accès à la chambre d’Agriculture du Loiret.

L’outil d’aide à la décision se base sur des estimations données par un ensemble de calculs ainsi que sur les connaissances de la Chambre. Il n’impose donc pas l’installation d’une station météo sur la parcelle. Aujourd’hui, 150 agriculteurs bénéficient de Net-Irrig sur le territoire national. Un peu plus de 100 d’entre eux se trouvent en région Centre-Val de Loire dont une soixantaine dans le Loiret. « Il y a entre 1 500 et 2 000 irrigants dans le Loiret, précise Xavier Girard, chef du service agronomique à la Chambre. À terme, l’objectif est de toucher au moins la moitié des irrigants du département ». Amira Cheniour, directrice générale de Seabex, va plus loin en annonçant vouloir toucher 40 000 agriculteurs dans toute la France d'ici trois ans.

Zoom sur Seabex

Start-up fondée en mars 2020 au Lab’O Village by CA d’Orléans, par Amira Cheniour, Taher Mestiri et Inès Hamida, la start-up Seabex a pour mission de rendre l'expertise agronomique accessible au plus grand nombre d’agriculteurs à travers une plateforme cloud et des stations électroniques de collecte et d’automatisation. « Nous sommes honorés de compter la chambre d’Agriculture du Loiret parmi nos partenaires, se félicite Taher Mestiri, président de Seabex. Ce partenariat confirme notre vision et notre mission d’être le partenaire technologique pour la science agronomique et de faire circuler ce savoir-faire à l’ensemble des agriculteurs d’une façon simple et efficace ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité