Aller au contenu principal

 « Nettoyer 1 000 km d’accotements avec le Lions club de Seine-et-Marne »

Jean-Mary Guerraud, du Lions club de Meaux, est en charge de l’animation des neuf Lions clubs que compte le nord Seine-et-Marne.

Meaux, jeudi 4 février. Jean-Mary Guerraud avec l’un des gilets réfléchissants à l’effigie du Lions club, destinés aux bénévoles lors du nettoyage des accotements routiers.

Horizons : Les Lions clubs de Seine-et-Marne lancent un Défi pour l’environnement. Quelle forme prendra-t-il ?

Jean-Mary Guerraud : Nous avons l’objectif de nettoyer 500 km de routes départementales, soit 1 000 km d’accotements à l’aide de 750 bénévoles au cours du week-end des 12 et 13 mars. La nature n’en peut plus de ces déchets. À titre d’exemple, lors d’un test grandeur nature sur trois kilomètres de voiries entre Lagny et Provins, neuf sacs de 130 litres ont été nécessaires.

Comment est née l’idée d’un tel défi ?

Les Lions clubs interviennent dans quatre domaines : la vue avec la canne blanche, la faim, la jeunesse et le moins connu, l’environnement. Plus récent, ce dernier domaine est moins facile à appréhender. Alors que nous réfléchissions à une action que nous pourrions mener en faveur de l’environnement au niveau des neuf clubs du nord Seine-et-Marne, l’idée de ce défi m’est venue en visualisant un reportage télévisé en août dernier. Un couple de vacanciers ralliait, à pied, Aix-en-Provence au Bourget, site de la Cop 21, et en profitait pour ramasser les détritus sur le bas-côté des voies empruntées. Au regard de l’état de ces derniers le long des routes en Seine-et-Marne, l’idée d’une action similaire au sein de notre département a germé. Les clubs du nord et du sud Seine-et-Marne, notre gouverneur, Sylvie Dinneweth, et le conseil départemental étant d’accord, le projet s’est mis en place sur l’ensemble du territoire départemental.

Comment faire pour y participer ?

Les bénévoles peuvent s’inscrire, par demi-journée, sur notre site Internet. Leur inscription sera transmise au Lions club le plus proche de leur domicile qui leur enverra le lieu de rendez-vous. Le jour J, après un accueil chaleureux, ils seront invités à revêtir l’un des 460 gilets jaunes prévus à cet effet et se verront remettre le matériel nécessaire — gants, sacs — pour nettoyer les tronçons de routes départementales définis au préalable par le conseil départemental.

Le Défi 77 pour l’environnement s’intègre aux actions menées dans le cadre du centenaire des Lions clubs…

En effet, le Lions club fête ses cent ans en 2017. Dans ce cadre, un challenge sur trois ans (2016-2018) est lancé à tous les clubs : servir cent millions de personnes. Notre action de nettoyage des accotements entre pleinement dans ce défi mondial. Si notre objectif de 1 000 km de bas-côtés ne représente que 12 % des routes départementales, j’aimerais que cela donne des idées à d’autres et qu’on en finisse avec tous ces détritus... 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Publicité