Aller au contenu principal

NovaBiom fête ses dix ans et pense filière

Lors du dixième anniversaire de NovaBiom, la constitution d’une interprofession miscanthus en France a été examinée avec attention.

Le 9 décembre, à Champhol. Quatre-vingt personnes, dont de nombreux cultivateurs de miscanthus, ont répondu à l’invitation d’Emmanuel de Maupéou pour fêter les dix ans de NovaBiom.

La société NovaBiom, pionnière dans le développement de la culture du miscanthus en France, a fêté ses dix ans début décembre, à la ferme de Vauventriers à Champhol.

Aller plus loin, a été le mot d’ordre de cet après-midi pour lequel une petite centaine de personnes a répondu « présent ».

Le fondateur de l’entreprise, Emmanuel de Maupéou, a donc profité de ce rassemblement festif pour essayer d’engager la filière dans la structuration d’une interprofession. Ainsi, un atelier a été mis en place pour recueillir les idées et les propositions des participants sur les outils nécessaires pour avancer et sur les perspectives du secteur pour les dix ans à venir.

Le besoin de se structurer, de communiquer et d’être accompagné tant politiquement que pour la valorisation du miscanthus, a été évoqué.

Le plus gros frein mentionné concerne les capacités de stockage ou le manque d’intérêt dans la mise en service de chaudières utilisant ce combustible. Les autres formes d’utilisation étant plutôt en progression.

Le président de France Miscanthus (et directeur de la CGB, ndlr), Alain Jeanroy, a apporté sa conclusion : « En dix ans, vous avez prouvé que c’était possible, rentable et que le miscanthus offrait des solutions à des cas particuliers », a-t-il souligné.

Cependant pour aller plus loin : « il faut être capable de tordre le cou à des idées reçues. Et bien connaître les éléments de faiblesse ».

Selon lui, il y a des financements à aller chercher à Bruxelles, pour la communication par exemple : « Mais il faut trouver la forme de la structure qui pourra le faire ». D’où l’idée de créer une interprofession...

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité