Aller au contenu principal

Numérique : la CCI récompense deux entreprises tournées vers l’agriculture

La chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) d’Eure-et-Loir a remis le 30 juin les prix de son concours Start in numeric. Deux entreprises tournées vers le monde agricole font partie des six lauréats.

Le 30 juin, la chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) d’Eure-et-Loir remettait les prix du concours Start in numeric, qu’elle a organisé du 17 au 19 juin et dont l’objectif était de faire « émerger les prochaines success stories » du numérique.

Parmi les lauréats, deux sociétés tournées vers l’agriculture. Le bureau d’étude Composite & technologies de Marc Leprêtre a remporté le prix « PME/PMI/TPE : le numérique comme levier de développement », pour son robot de désherbage destiné aux cultures potagères.

Et dans la catégorie « Agriculture 2.0 », c’est la start-up Biagri de Pierre-Antoine Foreau, dédiée au commerce agricole en ligne, qui a eu les honneurs.

Cette remise des prix a aussi récompensé les entreprises D3D (qui apporte une expertise en aéronautique via la modélisation 3D, les drones et la numérisation des archives), 2IDM (et sa  solution qui garantit une connexion Internet aux entreprises), Sodiclair (qui vend en ligne des stores et des rideaux) et JPRINT (qui a créé une imprimante nomade en forme de stylo).

Juste avant cette cérémonie, Jean-Baptiste Bini (de Cap digital) et Philippe Charton (d’Oonoops) ont animé une conférence, courte mais passionnante, à destination des entrepreneurs. Le thème  : « Pourquoi et comment accélérer la transformation numérique ? ».

Ils ont notamment montré que la transformation des usages par le numérique n’est pas nouvelle - la preuve avec l’apparition de la carte bancaire à la fin des années soixante-dix.

Puis ils se sont penchés sur différentes façons d’envisager les mutations numériques. Pour le philosophe Michel Serres, par exemple, la transformation digitale provoque une modification profonde du cerveau humain.

Philippe Charton décrypte : « Du temp de l’oral, il fallait une bonne capacité de mémorisation. Puis on est passés à l’écrit, ce qui a libéré de l’espace disponible pour le raisonnement. Maintenant, quand nos enfants ont un problème, ils se connectent et trouvent une solution… la capacité de raisonnement diminue mais une nouvelle fonction apparaît : celle de l’innovation ! »

Les deux experts ont enfin expliqué comment la mutation numérique transforme les entreprises. Pour que cette mutation réussisse, ils ont insisté sur l’importance « d’embarquer toute l’entreprise » et « de prendre en compte les différentes cultures de travail ».

La soirée du 30 juin venait clôturer le mois du numérique de la CCI. Durant tout le mois de juin, cette opération a vu se succéder conférences, débats et petits-déjeuners sur le thème de la mutation numérique.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité