Aller au contenu principal

OGM : le Parlement européen continue de s’opposer aux nouvelles autorisations

Cultures de soja transgénique.

La Commission européenne ne devrait pas donner son feu vert à la mise sur le marché communautaire (pour l’alimentation humaine et animale) des sojas transgéniques MON87705 x MON89788 (à faible teneur en acide gras saturé et tolérant au glyphosate), et MON87708 x MON89788 (tolérant aux herbicides glyphosate et dicamba) de Monsanto, et du FG 72 (tolérant aux herbicides glyphosate et isoxaflutole) de Bayer CropScience, estime le Parlement européen dans des résolutions adoptées le 3 février à Strasbourg. Ces trois variétés transgéniques devraient obtenir sous peu le feu vert de Bruxelles, car aucune majorité pour ou contre ne s’est dégagée lors de la consultation des États membres. Mais, pour les eurodéputés, d’une part le glyphosate, herbicide auquel ces variétés sont tolérantes, est classé comme « cancérogène probable » par l’Organisation mondiale de la santé et, d’autre part, les OGM sont autorisés dans l’UE sans le soutien des États membres. En décembre, ils avaient déjà demandé, en vain, le retrait de l’autorisation accordée au maïs transgénique NK603xT25 de Monsanto tolérant au glyphosate.

Les parlementaires ont donc adopté trois objections distinctes portant sur chacune des variétés. Les résolutions invitent la Commission à présenter une nouvelle proposition législative prenant vraiment en compte les préoccupations nationales fréquemment exprimées à l’encontre des OGM. La Commission a proposé de réviser de la réglementation européenne afin lde aisser la liberté aux États membres d’interdire l’utilisation dans l’alimentation humaine et animale d’OGM autorisés au niveau communautaire. Mais le texte a été rejeté par le Parlement et devrait l’être prochainement par le Conseil.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité