Aller au contenu principal

Olivier Hue réélu à la présidence de la MSA Ile-de-France

Les nouveaux membres du conseil d'administration de la MSA Ile-de-France ont procédé le jeudi 10 septembre à l'élection du président et des vices-présidents.

Compte tenu de la situation actuelle, les élections des vingt-neuf membres du conseil d’administration de la MSA Ile-de-France se sont déroulées par correspondance. À l’issue du scrutin, le 10 septembre, le nouveau conseil d’administration a procédé notamment à l\'élection du président de la MSA Ile-de- France, Olivier Hue, et de son premier vice-président, Michel Grésille.

Exploitant agricole dans le Val-d’Oise, Olivier Hue, réélu président de la MSA Ile-de-France,  est marié et père de trois enfants. Il entame son troisième mandat d\'élu du premier collège à la MSA Ile-de-France. Il est par ailleurs élus local.

A ses côtés, cinq vices-présidents ont été élus ou réélus :

- premier vice-président : Michel Grésille (collège 2 - Yvelines),

- vices-présidents : Jean Lefort (collège 1 - Seine-et-Marne), Sophie Desforges (collège 3 - Essonne), Jacques Morel (représentant Familles - collège 2, Seine-et-Marne).

Des membres représentatifs des adhérents, au service de la protection sociale agricole

Le conseil d’administration de la MSA Ile-de-France se compose donc de vingt-neuf administrateurs (voir encadré) issus des trois collèges représentants les trois grandes populations d’assurés du régime agricole – exploitants ou chefs d’entreprise agricole, salariés agricoles et employeurs de main-d’œuvre – deux d’entre eux sont désignés par l’UDAF (Union départementale des affaires familiales).

Le conseil d’administration de la MSA Ile-de-France joue un rôle important dans la gestion de la sécurité sociale agricole. Il règle par ses délibérations les affaires de la caisse et exercent un pouvoir de décision et de contrôle en matière de protection sociale, d’action sanitaire et sociale et de prévention de la santé et des risques professionnels. Il contribue à la définition des orientations stratégiques du régime et participent à leurs mises en œuvre.

Un Conseil d’administration issu du processus électoral de la MSA

La mise en place du Conseil d’administration de la MSA Ile-de-France, s’inscrit dans le cadre des élections MSA de janvier dernier. Un scrutin dont le taux de participation s’élève à 88 % et pour lequel 554 adhérents de la MSA Ile-de-France se sont mobilisés pour élire les 27 délégués cantonaux qui les représenteront au cours des cinq prochaines années.

En savoir +

Plus d’information sur le Conseil d’administration de la MSA Ile-de-France sur le site web : iledefrance.msa.fr

Les administrateurs

Le nouveau conseil d\'administration de la MSA Île-de-France se compose des membres suivants :

1er collège (exploitants ou chefs d’entreprise agricoles) - 9 membres : Guy Berthelot, Frédéric Carré, Guy Crosnier, Sophie Cuypers, Olivier Hue, Frédéric Lanneau, Jean Lefort,  Benoît Susset et Ina De Winter.

2e collège (salariés agricoles) - 12 membres : Avi Abitbol, Jean-Luc Amiard, Michel Grésille, Guillemot Daniel, Corinne Kazmierczak,Yamina Mahmoudi, Myriam Marczak, Brigitte Ménil, Jean-Claude Tetard, Véronique Tivierge, Stéphane Vité et Mathias Wiart-Klein.

3e collège (employeurs de main-d’œuvre) - 6 membres : Sophie Desforges, Pascale Dufour, Franck Guichard, Alexandre Pain, Jean-Marie Prevosteau et Alexandre Pain et Hugues Ribiollet.

UDAF (représentants des familles) - 2 membres : Corinne Heusèle et Jacques Morel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Le 16 novembre, à Chartres. Les Universités du soir de la Chambre sur la certification HVE ont été retransmises en direct sur Youtube.
La certification HVE fait le plein
La chambre d'Agriculture a consacré, le 16 novembre, ses 28es Universités du soir au thème de la certification HVE en grandes…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
Charlin Hallouin : « J’aime tester en mesurant les risques	».
Charlin Hallouin, céréalier et producteur d’oléagineux
Installé en grandes cultures à Danzé, Charlin Hallouin produit des céréales et des oléagineux. Le président de JA 41 fabrique son…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Publicité