Aller au contenu principal

Portrait
Éric Feillu ou la lumière de l'étain

Installé à Lèves (Eure-et-Loir), Éric Feillu fabrique dans son atelier des bijoux et autres objets en étain qu'il commercialise en vente directe ou sur son site Internet*.

Éric Feillu a commencé sa carrière professionnelle comme ouvrier fondeur au sein de la société des Étains du manoir, installée près de Senonches en Eure-et-Loir. Comme la plupart d'entre elles à cette époque, la fonderie a fermé ses portes au mitan des années 90.

Faire autre chose

Le fondeur décide alors de se mettre à son compte, s'aménage un atelier chez lui et lance son entreprise Création étain : « J'ai commencé par refaire la même chose que dans mon ancienne entreprise : des bougeoirs, des vases ou des pots. Mais ça ne se vendait plus beaucoup… Il fallait que je trouve autre chose », constate-t-il.

Éric Feillu bifurque alors vers la création, l'artisanat d'art, et se lance dans la fabrication de bijoux et autres objets comme des figurines d'animaux, des tire-bouchons, des lampes… Et quand il parle de l'étain, son regard s'allume : « C'est un métal très agréable à travailler, il est tendre, il brille ».

L'artisan emploie deux techniques différentes pour ses créations. D'une part la fonderie proprement dite qui nécessite la fabrication d'un moule en plâtre ou en plasticine, dans lequel est coulé l'étain brut qui a été amené en fusion dans un four.

Mais pour la plupart de ses bijoux, Éric Feillu utilise les techniques ancestrales de la dinanderie. C'est-à-dire qu'il utilise des feuilles d'étain qu'il découpe et martèle ensuite pour leur donner leur forme ou un aspect de surface particulier.

Si les plus grosses pièces peuvent être fabriquées en plusieurs parties qu'il faut assembler par soudure, quel que soit le mode de fabrication, les étapes suivantes sont les mêmes. Tous les objets sont ébarbés si besoin, subissent un abrasage puis un polissage. C'est ce qui révèle toute la brillance du métal.

Si autrefois l'étain comportait une proportion de plomb, lui donnant un aspect mat, il a été interdit en raison des risques de saturnisme et remplacé par de l'antimoine (5 %) qui lui confère de la dureté. Mais si ses clients souhaitent un objet mat, l'artisan applique une patine spéciale.

Besoin de contact

Et ses clients, Éric Feillu aime aller à leur rencontre. Il le fait dans le cadre de marchés, de salons de l'artisanat ou au sein de boutiques éphémères comme à Chartres durant la période de Noël. « C'est la vente directe qui marche le mieux, les clients peuvent toucher, essayer. J'écoute beaucoup les gens, s'ils souhaitent quelque chose en particulier, j'essaie de le faire. On est isolé les trois quarts du temps lorsque l'on fabrique… Alors quand on sort de l'atelier, on a besoin de contacts ».

*creation-etain.fr


Biographie

  • 18 janvier 1971 : naissance à Chartres (Eure-et-Loir).
  • 1985-1986 : apprentissage du métier au lycée Jehan-de-Beauce (Chartres).
  • 1996 : il lance son entreprise Création étain.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité