Aller au contenu principal

PAC : des solutions pour faire face à l’interdiction de produits phytosanitaires sur les SIE

SIE. Les FDSEA de la Région Centre Val de Loire publient un guide de conseils pratiques pour leurs adhérents, après les évolutions des SIE.

La gestion de la PAC en France n’a toujours pas trouvé son régime de croisière que l’Europe en change déjà les règles. En effet, depuis juillet 2016, la Commission européenne, dans le cadre de ses mesures dites de « simplification », a proposé des évolutions du verdissement. Depuis presque un an, la FNSEA s’est ainsi battue contre trois propositions :

• augmenter à 10 % les SIE
• y interdire les phytosanitaires,
• porter à dix semaines minimum les intercultures.

Si on peut se satisfaire d’avoir eu gain de cause sur certains points, la déception est grande !

Ce nouveau règlement entrera en vigueur à compter de la campagne 2018. L’ensemble des surfaces concernées par les cultures fixatrices d’azote sera impactée par l’interdiction des produits phytosanitaires, une hérésie qui pourrait conduire à un retour en masse de la jachère, ce que nous avons toujours combattu. Ceci sera d’autant plus pénalisant que les intercultures courtes, pour être comptabilisées en SIE, devront avoir une durée d’implantation de huit semaines au lieu d’un mois.

En revanche, le pourcentage de SIE restera bien à 5 % pour les campagnes à venir (il pouvait potentiellement monter à 10 % comme le souhaitait nombre d’ONG). Autre point important : les jachères de plus de cinq ans déclarées en SIE resteront bien des terres arables et ne pourront pas basculer en prairies permanentes. Voici de bien petites satisfactions au regard du risque de voir des terres retirées de la production.

Reste à surveiller de près le Gouvernement qui devra traduire le texte européen en droit français. Nous serons vigilants pour qu’à cette occasion il n’en profite pas, comme nous l’avons vu trop souvent, pour en rajouter une couche ou complexifier encore une fois une mise en œuvre déjà incompréhensible par la plupart d’entre nous.

Les FDSEA de la région Centre Val de Loire ont analysé les conséquences de ces changements et proposent des solutions à leurs adhérents à travers des cas pratiques. Ainsi, la FDSEA 45 met à disposition de tous ses adhérents un guide de quatre pages disponible via l’Info FDSEA de la semaine.  Vous y retrouvez ainsi tous nos conseils avec notamment celui de comptabiliser les SIE surfaciques, les plus simples et fiables à prendre en compte, ainsi que différents solutions suivant votre assolement.

Votre FDSEA, syndicat de solutions et de proximité, est à votre écoute pour toutes vos interrogations. N’hésitez pas à nous solliciter !


Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité