Aller au contenu principal

Paille : les acteurs doivent s’organiser face à une récolte «plus faible qu’attendu» (BCPF)

Le Bureau commun des pailles et fourrages (BCPF) a lancé le 30 juin un appel à mettre en place «une véritable organisation de la filière», face à une récolte de paille qui s’annonce «plus faible qu’attendu» dans plusieurs régions.

Il est suggéré aux producteurs de céréales de «ne prélever des pailles pour la vente qu’en fonction des tonnages ayant fait l’objet de contrats en bonne et due forme», «valoriser la paille par rapport à sa valeur agronomique», «favoriser au maximum les échanges paille fumier», selon un communiqué. «La filière n’est pas bien organisée, étant très diverse avec beaucoup d’acteurs», reconnaît l’animateur Patrice Auguste, qui ne se fait «pas trop d’illusion» sur la portée de telles recommandations. «Entre les régions de production et de consommation, d’importants écarts peuvent être constatés sur le prix de la paille», note-t-il. En 2015, sa valeur agronomique ressort à environ 20 euros/t en andain, d’après l’évaluation menée par le BCPF avec Arvalis sur la base du coût des éléments fertilisants. Un prix de la paille stable par rapport à l’an dernier, d’après le bureau qui ne donne plus de préconisation en la matière. Le BCPF met en revanche à disposition des bordereaux de contrat type.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité