Aller au contenu principal

Pascal Cormery préside la caisse centrale de la MSA

Pascal Cormery, 57 ans, exploitant agricole, a été porté à la présidence de la Caisse centrale de la MSA par le nouveau conseil d’administration composé des vingt-sept membres élus par les quatre cent soixante-seize délégués du réseau et de deux représentants de l’Unaf, lors de l’assemblée générale élective qui s’est tenue le 28 mai à La Villette (Paris).

Pascal Cormery, 57 ans, est le nouveau président de la Caisse centrale de la MSA.
Pascal Cormery, 57 ans, est le nouveau président de la Caisse centrale de la MSA.

La caisse centrale de la MSA est la tête de réseau des caisses régionales. Thierry Manten, salarié et premier vice-président de la caisse de Picardie, a été élu premier vice-président de la caisse centrale.

Ils succèdent respectivement à Gérard Pelhâte et Jean-François Belliard pour un mandat de cinq ans.

Dès son installation en 1990 sur une exploitation en polyculture-élevage (porcs et bovins viande) en Touraine, Pascal Cormery s’est fortement impliqué dans la vie du monde agricole en prenant de nombreux engagements qui l’ont naturellement mené vers ses fonctions actuelles.

Dans la continuité de sa première partie de carrière en tant qu’enseignant en Maison familiale (1980-1990), Pascal Cormery a pris des responsabilités au profit de la jeunesse rurale et agricole. Il a été secrétaire général du Centre départemental des Jeunes agriculteurs (1994-97) et président d’un centre de formation agricole pour adultes en Indre-et-Loire (1995-1998).

Pascal Cormery a également pris la présidence du service élevage de la chambre d’Agriculture d’Indre-et-Loire (1995-2001) et a été président de la FDSEA d’Indre-et-Loire (2001-2007). Enfin, il a été vice-président de la chambre d’Agriculture d’Indre-et-Loire de 2001 à 2010 et membre du bureau de la chambre d’Agriculture régionale de 2001 à 2008. Élu administrateur de la MSA Touraine en 2007, il en assume la présidence depuis 2009. Il entre au conseil d’administration central en 2010 et préside le comité de protection sociale des non-salariés.

Pascal Cormery a été élevé au grade de Chevalier du Mérite agricole en 2001 et au grade de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite en 2012.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité