Aller au contenu principal

Pascal Houée, une vie en musique

La musique accompagne Pascal Houée depuis l’enfance. Aujourd’hui, il se produit régulièrement avec ses collègues d‘Uscule, une émanation de Jazmosphère.

Avec ses trois copains musiciens du groupe Uscule — Laurent Michel, Antonin Charrel et Alain Poirier —, il reprend le répertoire de la chanson française.

Bercé par le son de l’accordéon paternel tout au long de son enfance, à l’adolescence, il traîne des heures durant dans les hauts lieux du jazz parisien où il accompagne son beau-frère, musicien professionnel des Haricots rouges : bref, la musique fait partie de la vie de Pascal Houée depuis sa naissance dans le quartier Montparnasse à Paris.

À onze ans, il débute la clarinette et intègre le conservatoire qu’il abandonne au bout de trois mois au grand dam de ses parents : le système lui paraissait trop rigide.

Quelques années plus tard, il profite de son service militaire pour apprendre à jouer du saxophone. « Pour mes vingt ans, mon père m’a offert cet instrument dont je joue toujours », se souvient Pascal Houée aujourd’hui âgé d’une cinquantaine d’années.

En parallèle à la musique, il commence à travailler à dix-sept ans dans le secteur du bâtiment et des travaux-publics avant de se lancer dans une autre aventure : obtenir son bac et devenir instituteur. Il réussit haut la main le concours de l’École normale.

Il rencontre alors le guitariste Alain Poirier et le pianiste Jeff Bernicchia, et fonde le groupe Jazmosphère, un nom tiré d’un roman écrit par un musicien.

Une association éponyme est créée pour des questions administratives. Son but : promouvoir la musique vivante sous toutes ses formes. Composée de six membres, la formation voit sa musique évoluer au gré des rencontres : jazz Nouvelle-Orléans au départ, middle jazz puis swing par la suite. 

En 1987, Pascal Houée quitte les portes de Paris pour s’établir dans le nord-est seine-et-marnais, à La Chapelle-Moutils.

Si son environnement change, sa passion pour la musique reste. En Seine-et-Marne comme à Paris au Petit Montparnasse, le groupe se produit régulièrement.

Suite au départ pour d’autres aventures d’un des membres historiques de Jasmosphère, Uscule — un nom né d’une blague lancée lors de la dernière fête de la musique —, voit le jour.

Côté professionnel, Pascal Houée a évolué. Professeur des écoles pendant vingt ans, enseignant spécialisé durant dix ans où la médiation musicale tenait une place importante, il est maintenant référent à l’Inspection académique de Coulommiers en matière de difficultés comportementales.

Pascal Houée a eu à cœur de transmettre à ses trois enfants sa passion pour l’éducation et la musique. Pari réussi.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Les nouveaux tracteurs Massey-Ferguson série 8S sont arrivés
Les nouveaux tracteurs Massey-Ferguson de la série 8S sont arrivés dans les différentes bases des établissements Allezy.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité