Aller au contenu principal

Point d’étape pour les start-up

Les start-up du Village by CA, la pépinière du Crédit agricole, se sont retrouvées le 7 février à Châteaudun.

Le 7 février au campus Les champs du possible de Châteaudun, neuf dirigeants de start-up agricoles incubées au Village by CA se sont succédé pour «  pitcher  » leur état d’avancement, leurs problématiques et leurs projets.

Spécialisée depuis 2017 dans les outils connectés, AgriSolution est par exemple en pleine ascension. Son PDG Julien Doussineau annonce un chiffre d’affaire de 45  000 euros l’an dernier, 120  000 cette année, et la volonté de doubler ce montant l’an prochain en misant sur «  l’importance de vulgariser [ nos ] solutions  » auprès du plus grand nombre.

Charles-Édouard Lhopiteau, fondateur en 2018 de l’application de surveillance des cultures AgriCommunity, indique réfléchir actuellement à «  l’accompagnement des Chambres, coops et négoces  » en matière de relation client, aux «  sujets émergents comme l’arboriculture  » et aux moyens de se différencier des outils proposés par les firmes phytosanitaire.

Locataires plus récents du campus et créateurs d’Agricolio, une plate-forme de suivi des cultures par imagerie satellite, Diane Fernandez et Denis Wouters sont en train de développer un système qui alertera l’utilisateur si une anomalie est détectée lors du tour de plaine virtuel.

Quant à Florian Lafoux, également arrivé au Village fin 2019, il a livré son questionnement du moment  : «  Comment expliquer aux agriculteurs que ma solution – TrackenGo, un outil d’optimisation de l’organisation du ramassage des bottes de foin, NDLR – peut leur permettre de faire encore mieux, et d’économiser de l’argent  ?  ».

Ces pitchs venaient clore trois mois de coaching des start-up par le cluster régional Nekoé et par les agences Acumeo et Visionaris, qui leur ont permis de s’améliorer sur la prise en compte des besoins des utilisateurs, l’image de l’entreprise ou la complémentarité entre associés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Publicité