Aller au contenu principal

Porc et viande bovine : E. Leclerc et Les Mousquetaires s'engagent pour les producteurs

Deux enseignes de grande distribution, E. Leclerc et Les Mousquetaires (Intermarché), ont annoncé, le 9 juin, qu'ils mettront en place, au travers de leurs outils industriels, des mesures visant à faire remonter les prix payés aux producteurs de porc et, dans le cas des Mousquetaires, de bovins allaitants.

Dans le porc, Josselin Porc Abattage (Mousquetaires, ex-Gad) augmentera ses prix d'achat au cadran de 5 cts le kilo par semaine, «jusqu'à ce que le prix du porc atteigne un niveau proche de 1,40EUR le kilo» (1,273EUR le kilo, à la dernière cotation), a annoncé le groupe dans un communiqué. Dans la filière bovine, SVA Jean Rozé (Mousquetaires) augmentera ses prix d'achat de 5 cts le kilo par semaine pour le troupeau allaitant et les jeunes bovins allaitants, annonce AgroMousquetaire. «L'objectif est d'atteindre un niveau de prix rémunérateur pour les éleveurs», est-il précisé dans un communiqué du groupe. Le même jour, le directeur général de l'enseigne de grande distribution, Michel-Edouard Leclerc a annoncé sur son blog, le 9 juin que son enseigne s'engage à «continuer» à acheter exclusivement du porc français au travers de ses outils industriels (Kerméné), à privilégier les approvisionnements «sur le marché au cadran» et à s'organiser pour «soutenir le marché dans la perspective d'atteindre un prix du porc au cadran proche de 1,40EUR le kilo». Sur son blog, Michel Edouard Leclerc demande également aux grandes marques industrielles de participer à ce «dispositif de solidarité».

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité