Aller au contenu principal

Portes ouvertes à la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel

À l’occasion de la 5e édition de la journée mondiale du lait, la Laiterie de Saint-Denis-de-L’Hôtel ouvrait ses portes au public jeudi 31 mai

© Sabrina Beaudoin

À l’occasion de la 5e édition française de la journée mondiale du lait, la laiterie de Saint-Denis-de-L’Hôtel (LSDH) a ouvert ses portes au public, jeudi 31 mai. L’objectif était de faire découvrir les coulisses de la laiterie.
Du 26 mai au 9 juin 2018, huit laiteries en France, vont ouvrir leurs portes aux consommateurs. LSDH faisait partie du dispositif en ouvrant ses deux usines celle de Saint-Denis-de-L’Hôtel, le 31 mai et celle de Varennes-sur-Fouzon, le 1er juin.
Jeudi 31 mai, 840 personnes se sont donnés rendez-vous à Saint-Denis-de-L’hôtel. « C’est une belle édition, c’est plus que d’habitude, tous les créneaux de visites étaient pris » assure Mélanie Poteau, chargée de communication à LSDH. Par groupe de 15 personnes et avec un départ toutes les 10 minutes, les visiteurs restaient près d’1 h 15 dans l’usine et pouvaient poser des questions. Ce sont les salariés de l’usine qui faisaient la visite.
Le tourisme industriel bat son plein. De 9 h à 17 h 30, horaire de la dernière visite, les consommateurs ont répondu présents. « On a beaucoup parlé de nous avec le lait « C’est qui le patron », nous sommes investis localement, c’est une entreprise à laquelle les gens sont attachés même s’il n’y travaille pas » souligne la chargée de communication.
Durant la visite, les consommateurs ont pu voir comment un liquide alimentaire était collecté, puis conditionné. « Nous leur avons montré la ligne bouteille, les lignes carton, la R&D, les tanks, la préparation process, l’atelier frais, les stocks, les expéditions. Ils ont eu un aperçu de l’ensemble de la chaîne de production » précise-t-elle.
Pour rappel, la journée mondiale du lait sert à montrer les coulisses de la production de lait, le travail en amont et en aval, la technologie, les hommes et les femmes qui y travaillent, tout le savoir faire français. Pour reconnaître les briques et les bouteilles de lait 100 % Made in France, c’est simple, les consommateurs peuvent se fier au logo « Lait collecté et conditionné en France ». Ce logo leur garantit un lait issu de vaches uniquement élevées en France et conditionné par une laiterie française.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Vandalisme : 2 hectares de maïs broyés
Raphaël et Frédéric Bouché, exploitants à Ballancourt-sur-Essonne, ont été victimes d'un acte d'incivilité dans la nuit du…
Publicité