Aller au contenu principal

"Portez la voix de l’agriculture, vos mots seront les bons"

Alexandre Nioche, président de la commission environnement de la FNSEA Centre-Val de Loire, s'exprime au sujet de la concertation publique sur les zones de non-traitement « riverains ».

© FNSEA 45

« Depuis plusieurs mois, le sujet de l’application des produits phytosanitaires à proximité des habitations ne cesse de faire débat. Contre notre volonté syndicale, la mise en place de Zones de non-traitement a été votée pendant les fêtes de Noël par le gouvernement.

Depuis le 1er janvier, les ZNT sont applicables pour les cultures de printemps et les cultures pérennes. Toutes les cultures seront concernées dès le 1er juillet.

Suivant les préconisations de l’Anses, les ZNT sont réductibles de 5 à 3 mètres pour les cultures basses et de 10 à 5 mètres pour les cultures hautes, à condition d’utiliser du matériel spécifique (buses anti-dérives) et qu’une charte d’engagements soit établie à l'échelle départementale.

Selon la loi, vos chambres d’Agriculture ont porté ce sujet et ont mis en concertation, dans une majorité de départements, des chartes, pour lesquelles chacun peut apporter sa contribution. Il est très important que les agriculteurs s’expriment car nos détracteurs sont en action.

La possibilité de réduire ces ZNT est une nécessité : à ce jour aucune indemnisation des surfaces concernées n’est prévue, la création de voies de circulation est un risque pour les agriculteurs et pour les riverains, la souveraineté alimentaire refait surface, la protection des cultures est une réalité technique…

Face à cela, les environnementalistes politiques, qui se trompent de combat, se complaisent dans des discours anti-pesticides récurrents. Notre démarche n’est pas de défendre les produits phytosanitaires, mais bien l’utilisation qu’on en fait ! La nature est belle mais elle a besoin d’être protégée pour être abondante et suffisante ! Les temps que nous vivons devraient en faire réfléchir certains…

Apportez votre contribution à ces chartes pour porter la voix de l’agriculture. Vos mots seront les bons ! »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité