Aller au contenu principal

FDSEA 77
Première assemblée cantonale en 2021

C’est dans un contexte très particulier dû à la Covid-19 que le canton du Châtelet-en-Brie (Seine-et-Marne) a organisé son assemblée générale.

Première à se lancer en 2021, Pascale Dufour, à la demande des adhérents du canton, a invité Arnaud Rousseau, vice-président de la FNSEA et président de la Fédération des producteurs d’oléoprotéagineux, pour l'assemblée cantonale de Châtelet-en-Brie.

Après un retour sur l’année 2020 avec le confinement, le développement des circuits courts, la moisson calamiteuse, les dégâts de gibiers sur le canton, Pascale Dufour a tenu à insister sur le retour du rôle de l’agriculture : « Le confinement a rappelé aux Français le rôle des agriculteurs dans le paysage économique en France ».

Cette rétrospective faite, la présidente cantonale a laissé la parole à Arnaud Rousseau : « C’est avec un immense plaisir que je suis parmi vous, c’est un véritable retour aux sources pour moi. Par mes fonctions, je parcours la France et je mesure tout l’intérêt d’avoir une fédération forte ».

Deux gros chantiers sont actuellement en cours, le Plan de relance et la future Pac.

« Sur le Plan de relance, j’invite tous ceux qui ont des capacités d’investir à se saisir de cette opportunité. Sur la Pac, nous pouvons nous féliciter du maintien de son budget pour la France. Dans la nouvelle architecture voulue par l’Europe, nous serons vigilants à ce que tous les agriculteurs puissent accéder aux éco-régimes », a précisé Arnaud Rousseau.

Autres dossiers qui demandent de la vigilance de chaque instant, les homologations des produits, les ZNT (Zones de non-traitement) et plus globalement tout ce qui a trait au ministère de la Transition écologique.

« Regardez ce que nous avons fait sur le dossier glyphosate ou les néonicotinoïdes, pour autant nous devons toujours être attentifs sur la rédaction des textes. Nous avons su porter nos idées, apporter de la contradiction et surtout étayer scientifiquement nos demandes », a souligné Arnaud Rousseau.

Les échanges se sont poursuivis sur le Brexit, sur le rôle de la gouvernance du groupe Avril ou encore sur la valorisation des pratiques agricoles en matière de stockage du carbone.

« Notre capacité à agir dans les ministères vient de vous. Votre adhésion nous donne toute la légitimité à défendre et à porter la voix de la profession agricole. Sans votre soutien, votre FDSEA 77 et la FNSEA auraient moins de leviers d’action », a conclu Arnaud Rousseau.

FDSEA 77

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité