Aller au contenu principal

« Préservons le foncier agricole, disons non aux projets de photovoltaïque au sol »

Jeudi 6 septembre, Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher s’est mobilisé devant la Mairie de Saint-Laurent-Nouan, pour réagir au projet d’installation de panneaux photovoltaïques au sol, sur 116 ha de terres agricoles.

Dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), instaurée par la Loi sur la transition énergétique et définissant les priorités pour la gestion de l’énergie, le Centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) de Saint-Laurent-Nouan présentait le 6 septembre aux élus locaux un projet d’acquisition de terres agricoles.

Les 116 ha concernés seraient destinés à constituer une réserve foncière pour permettre l’installation de panneaux photovoltaïques au sol.

Les Jeunes agriculteurs (JA), à l’appel de la structure locale de la Petite Sologne, se sont mobilisés en amont de la réunion, sur le parvis de la mairie de Saint-Laurent-Nouan. Une délégation JA a donc pu participer à la présentation du projet par le CNPE et la Safer, pour faire part de leurs inquiétudes concernant le projet.

En effet, l’artificialisation des terres agricoles est un désastre pour l’agriculture qui voit chaque année sa surface de production diminuer. En France, ce sont 65 000 ha qui sont artificialisés par an.

Le syndicat, tout en reconnaissant la nécessité de produire de l’énergie solaire, s’oppose donc à l’installation de photovoltaïque au sol, alors que d’autres solutions existent (toitures industrielles, parkings non couverts…) qui permettraient de préserver le foncier agricole.

Anaïs Chapot, animatrice Jeunes agriculteurs Loir-et-Cher

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité