Aller au contenu principal

Prix du maïs: les droits à l’importation devraient être activés (CEPM)

Malgré la «crise des prix» du maïs, les droits à l’import ne sont «pas activés à temps», a déploré le 28 septembre la CEPM (Confédération européenne de la production de maïs), constatant «une fois de plus que les outils de la Pac ne protègent pas de la crise».

Bruxelles «aurait dû déclencher les droits à l’importation, il y a quelques jours, quand le prix du maïs Caf Rotterdam était inférieur à 157 €/t (155 % du prix d’intervention)», affirme-t-elle dans un communiqué. Et d’exiger une réactivation des droits de douane mais aussi «un accès à tous les facteurs de production et de compétitivité»: «l’innovation doit être renforcée, que ce soient les biotechnologies, l’irrigation ou les phytos».

 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Publicité