Aller au contenu principal

Chambre d'Agriculture régionale
Projet stratégique 2019-2025 : une feuille de route agricole

Le 18 novembre, le projet stratégique 2019-2025 de la chambre régionale d'Agriculture du Centre Val-de-Loire a été présenté en visioconférence.

Le président de la chambre régionale d'Agriculture, Philippe Noyau.
© Olivier Joly

La présentation du grand projet stratégique qui porte sur la mandature 2019-2025 s'est déroulée le 18 novembre, en visioconférence, en présence du président de la chambre régionale d'Agriculture, Philippe Noyau, du président du conseil régional, François Bonneau, et du préfet de région, Pierre Pouëssel.

Un projet commun

À la suite des élections de 2019, les chambres d’Agriculture de France ont élaboré un projet stratégique commun pour l’agriculture, la forêt et les territoires. Ce projet couvre la durée de la mandature 2019-2025. Les Chambres régionales se mobilisent alors afin de structurer et coordonner les actions des chambres départementales d’Agriculture, pour adapter et enrichir régionalement le projet stratégique et ses orientations. Dans cette ambition, les sept chambres d’Agriculture de Centre-Val de Loire s’engagent à se pencher sur huit chantiers : l’agronomie, l’environnement, l’élevage, l’économie, les territoires, la recherche, la communication et le réseau. Pour chacun de ces chantiers, deux actions phares sont sélectionnées. Elles sont d’ores et déjà engagées et d’autres leur succéderont au cours de la mandature. « Ce projet stratégique a été construit par les sept Chambres de la région Centre. Il sera décliné dans les départements pour être au plus près des agriculteurs et des collectivités. Il doit correspondre aux attentes des agriculteurs mais aussi de la société et des consommateurs », explique Philippe Noyau.

« Une transition n’est pas une rupture »

Un des axes fondamentaux de ce projet est la construction d’un réseau plus agile et plus efficient. Cela passe par une démarche de compréhension des volontés de la société et l’accompagnement des agriculteurs dans ses transitions. « L’objectif est que l’agriculteur soit bien chez lui et qu’il gagne sa vie. Pour arriver à cet objectif, il faut dialoguer avec la société, mener une recherche digne de ce nom pour nous accompagner dans cette transition. Une transition n’est pas une rupture. Elle ne se fera pas en un an. Une transition c’est dix, quinze, vingt ans, peut-être plus pour certaines productions. Il faut du temps pour avancer. Il faut du temps pour que des agriculteurs se convertissent en bio. L’important est d’accompagner les agriculteurs dans ces transitions », a souligné le président de la Chambre régionale.

Structurer les filières : une priorité

Pierre Pouëssel, préfet de région, a salué ce projet. Il a cependant expliqué qu’il faudra insister sur les différentes transitions auxquelles l’agriculture en région Centre-Val de Loire est soumise : « Sur le plan économique, il est nécessaire de structurer les filières. Il y a trop peu de transformations. Nous sommes une grande région agricole mais avec trop peu de transformations. La transition environnementale avec le développement de l’agriculture biologique, l’agriculture à haute valeur environnementale doivent également être une priorité. Enfin, un axe social avec l’approvisionnement de proximité, de la restauration hors domicile et la résilience et l'autonomie de la souveraineté alimentaire doit être un objectif partagé ».

Afin de mener à bien ce projet d’envergure, le plan national de relance a prévu une enveloppe d'1,2 milliard d’euros mobilisée pour l’agriculture, l’agroalimentaire et la forêt, sur les années 2021 et 2022.

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Publicité