Aller au contenu principal

Prospective 2050 : le Maghreb pourrait perdre 50% de ses surfaces cultivables

«En 2050, dans le "pire" scénario de dérèglement climatique qui tablerait sur une hausse de la température de deux degrés en 2050, les surfaces cultivables diminueraient de 50% au Maghreb», a déclaré Chantal Le Mouel, directrice de recherche à l'Inra, lors d'un colloque organisé par l'Inra et Pluriagri (think tank), le 28 octobre.

Toute la zone Proche-Orient et Moyen-Orient serait également sévèrement atteinte. Ceci cumulé à la démographie croissante et au changement d'habitudes alimentaires, devrait augmenter les besoins alimentaires. «Le Maghreb va devoir importer davantage», poursuit-elle. En 2011, le Maghreb et le Proche-Orient importaient déjà 51% de leurs besoins alimentaires, selon l'Inra.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité