Aller au contenu principal

Déchets
Quand je ramène mes déchets à la collecte, je respecte les consignes !

Des collectes vont se dérouler cet automne en novembre dans le Loiret.

Ficelles et filets sont à stocker dans des saches transparentes, séparément
Ficelles et filets sont à stocker dans des saches transparentes, séparément
© Loiret agricole et rural

Les collectes d’automne vont se dérouler sur le mois de novembre. Le point sur les différents rendez-vous et les consignes à ne pas oublier quand vous rapporter vos déchets chez votre distributeur.

Résultats de la dernière campagne

Les dernières collectes ont vu de bons résultats. Les tonnages de big-bags et de films plastiques (élevage et maraîchage) récupérés  augmentent régulièrement (respectivement 95 T soit 25 % de plus que 2012 et 98 T soit 17 % de plus que 2012). Les nouvelles collectes ont connu un démarrage satisfaisant : 5 T de sacs de semences en papier et 3 T de ficelles et filets. ADIVALOR fait le pari que ces tonnages augmenteront vite, dès que l’habitude sera prise ! Du côté des PPNU, les stocks anciens retrouvés sur des fermes ou par les collectivités ont fait monter la balance presque jusqu’à 1.5 T chez 3 distributeurs ( CAAHMRO, CAPROGA, Agropithiviers).

 

Préparation des collectes

On n’insistera jamais trop : il est indispensable de respecter quelques règles de bon sens pour que les collectes se passent bien, mais aussi pour que la part de déchets recyclés puisse augmenter. Pensez à bien vider les bidons de produits phytos et à enlever les bouchons, qui sont à rapporter dans un sac à part, avec les boîtes et sacs en papier/carton. Sinon, c’est autant de saches souillées ou qui présentent des risques pour les opérateurs, et autant de plastique recyclé en moins (aujourd’hui, 50 % des bidons vides sont recyclés). Pourtant, il y a de quoi être fier de participer à ce recyclage de matière, la preuve, ADIVALOR a créé des sacs poubelle « bravo les agriculteurs » pour le dire !!

De la même façon, évitez de stocker les ficelles et filets dans des big-bags. C’est pratique, mais c’est aussi dans ces big-bags  que se cachent parfois des indésirables comme PPNU, ferraille… Donc les ficelles et filets, c’est en saches transparentes, séparément ! Si la règle n’est pas respectée, votre distributeur peut refuser vos déchets.

Mélanie Hovan

Dates à venir :

déchets

EVPP, BB, sacs d’engrais et sacs de semences papier

Ficelles, filets

Bâches enrubannage et ensilage

PPNU

Déchets soins vétérinaires

Dates de collecte

SAS Suplisson, SA Leplâtre,        coop Boisseaux, Traitaphyt , CAPROGA,       Soufflet agriculture :                          du 18 au 22/11

Axereal : tout le mois de novembre

CAAHMRO : 25 au 29/11 (EVPP)

SAS Suplisson :       du 18 au 22/11

SAS Suplisson, CAPROGA :     du 18 au 22/11

Soufflet agriculture : 7/11

Axereal : toute l’année sur rendez-vous

SAS Suplisson : toute l’année

Tournée centre-ouest : 9/12

Tournée est : 16/12

Pour les sites de collecte, voir avec votre distributeur habituel

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
De g. à d.	: Samuel Vandaele, Olivier Barnay, Christophe Hillairet, Marc Guillaume et Guillaume Lefort.
Les chambres d'Agriculture engagent un rapport de force avec l'État
La session d'automne de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France s'est tenue le 29 novembre à Paris sur fond de tensions…
Lundi 28 novembre, à Chartres. Le président de la chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres, Jean-Marc Renaudeau, a été invité en session pour expliquer ce qui se passe autour des projets de retenues de substitution.
Le débat autour des bassines dans les Deux-Sèvres s'invite en session Chambre d'Eure-et-Loir
L'ultime session de l'année des membres de la chambre d'Agriculture d'Eure-et-Loir se déroule le 28 novembre sous la houlette de…
Publicité