Aller au contenu principal

Quand l’Eure-et-Loir brille au salon de l’Agriculture

C’est la journée du 1er mars qui a été choisie cette année pour mettre en avant l’Eure-et-Loir dans le cadre du Salon international de l’agriculture qui a fermé ses portes le 5 mars, à Paris.

Le 1er mars, à Paris. Une délégation d’élus et de responsables du département est allée à la rencontre des producteurs fermiers exposant.

Chaque année, une journée est consacrée à la promotion de l’Eure-et-Loir au sein du Salon international de l’agriculture. Pour cette 54e édition, qui s’est déroulée du 25 février au 5 mars Porte de Versailles à Paris, c’est la journée du 1er mars qui a été choisie. 

De nombreux élus et responsables euréliens ont constitué une délégation qui a accompagné le président de la chambre d’Agriculture, Éric Thirouin, pour aller à la rencontre des producteurs fermiers présents sur le stand du département.

Huit d’entre eux se sont succédé au cours de la dizaine de jours que dure le salon.

Le président a profité de cette occasion pour rappeler que, sur ce même stand, quinze ans plus tôt, avait été lancée la marque Terres d’Eure-et-Loir : « Et aujourd’hui, nous avons potentiellement dépassé les cent adhérents — sept sont en cours d’agrément. Tout ceci participe à notre rayonnement ».

Pour rappeler également que l’année 2016 a été très particulière pour l’agriculture : « Aujourd’hui nous avons des exploitants agricoles, qu’ils soient éleveurs ou céréaliers, qui sont dans de grandes difficultés économiques. Nous avons déjà soixante-dix agriculteurs en cessation d’activité et l’on craint que cela s’accélère ».

Changeant de casquette, Éric Thirouin a remercié les parlementaires euréliens pour leur soutien sur quelques dossiers épineux.

En particulier en faisant comprendre à leurs collègues qu’il fallait tenir compte de l’impact de la réglementation sur l’activité agricole : « C’est un vrai problème de démocratie, la manière dont sont rédigées les normes et les règles en agriculture », a-t-il pointé.

Pour finir, tout le monde s’est précipité sur les petits plats préparés sur le stand régional par la confrérie des Fins gourmets euréliens.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité