Aller au contenu principal

Climat
Quel climat en Beauce en 2070 ?

L'assemblée générale de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir, le 29 janvier à Sours, a été l'occasion pour Christophe Beaujouan de faire un focus sur les conséquences du changement climatique à l'horizon 2070 pour l'agriculture.

Pour la partie informative de son assemblée générale le 29 janvier à Sours, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a invité Christophe Beaujouan, conseiller à la chambre régionale d'Agriculture, pour un exercice de prospective sur l'évolution du climat à l'horizon 2070 et ses conséquences sur l'agriculture régionale.

Il a tout d'abord rappelé qu'en cinquante ans, la température moyenne annuelle avait augmenté de 0,3 °C tous les dix ans et que si les précipitations étaient restées stables sur la région, l'évapotranspiration faisait perdre environ 20 mm d'eau par décennie.

Concernant la stagnation des rendements en blé depuis les années 2000, il y voit les conséquences des stress hydriques et thermiques répétés.

Pour l'avenir, selon lui : « le climat futur dépendra du respect ou non des engagements de la COP 21 ». Ainsi, selon ce critère, la température moyenne annuelle pourrait atteindre 12,8 °C ou 14,8 °C.

Les cumuls de précipitations devraient rester stables mais les jours échaudants en mai et juin seraient plus nombreux, jusqu'à 57 en 2050.

Pour Christophe Beaujouan, les grands sujets de demain seront l'irrigation et le rôle de l'agriculture pour la production de biomasse et donc de captation de carbone.

L'un des facteurs de développement sera la réalisation de cultures intermédiaires entre le 15 octobre et le 1er mai, cultures qui pourraient alimenter des méthaniseurs...

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Une houblonnière a germé dans le Loiret
À Léouville, dans le Loiret, deux agriculteurs se sont lancé le défi de faire sortir de terre une houblonnière. Rencontre avec…
Publicité