Aller au contenu principal

Retraite
Quelle pénibilité sera prise en compte?

Le projet de loi de réforme des retraites prévoit de faire de la fiche de prévention des expositions à des facteurs de risques professionnels, l’instrument ouvrant des droits nouveaux aux salariés et générant l’appel des cotisations les finançant.

© JC Gutner

La loi de novembre 2010 réformant les retraites avait prévu la prise en compte de la pénibilité du travail en créant une fiche de prévention des expositions à des facteurs de risques professionnels

Cette fiche doit être tenue à la disposition du salarié et en tout état de cause remise au salarié à la fin du contrat de travail ou en cas d’arrêt de travail d'au moins 3 mois ou s’il est consécutif à un accident du travail ou une maladie professionnelle d'au moins 30 jours. Une mise à jour doit être faite lors de toute modification des conditions d'exposition pouvant avoir un impact sur la santé du salarié. La fiche, mise à jour le cas échéant, est communiquée au service de santé au travail dépendant de la caisse de MSA. La fiche recense certains facteurs de risque auxquels les salariés sont exposés.

Un modèle de fiche est paru au Journal Officiel et prévoit d’y détailler notamment pour chaque facteur de risques : les conditions habituelle d’exposition, la période d’exposition, les mesures de prévention mises en œuvre pour supprimer ou réduire le risque.

 

Base de seuils d’exposition

Le projet de loi en cours d’examen à l’Assemblée nationale conforte l’existence de cette fiche mais prévoit la définition de seuils d’exposition aux différents facteurs de risques.

Il précise que ces seuils correspondent à des durées, fréquence et intensité d’exposition, pour chacun des 10 facteurs de pénibilité et feront l’objet d’une concertation avec les acteurs sociaux avant d’être précisés par décret.

Un compte personnel de prévention de la pénibilité en 2015 à la charge des employeurs

Les salariés exposés à un ou plusieurs facteurs de pénibilité au-delà de seuils qui restent à définir auront accès à un compte personnel de pénibilité qui suivra le salarié tout au long de sa carrière.

Ce compte sera alimenté par des points acquis en fonction de l’exposition aux facteurs de pénibilité constatée sur la « fiche pénibilité » tenue par l’employeur. A partir de dix points, les salariés se constitueront des droits.

Le financement des nouveaux droits reposera sur les entreprises. Les recettes du fonds seront constituées de deux cotisations, une assise sur les salaires due par les employeurs et une cotisation additionnelle sera due par les employeurs ayant exposé au moins un de leurs salariés à la pénibilité.

Les recommandations de la FNSEA

Lire la suite dans notre édition du 22 novembre 2013

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité