Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Réalistes mais positifs, les vœux du président de JA 45

À l'occasion de ce début d'année 2022, le président de Jeunes agriculteurs Loiret, Charles Perdereau, tire le bilan de 2021 et dresse les perspectives pour la nouvelle année en répondant à nos questions.

Charles Perdereau.
Charles Perdereau.
© Archives
Malgré la persistance de l’épidémie de Covid-19 en toile de fond durant toute l’année 2021, le président des JA du Loiret et de la région se félicite du redémarrage souvent partiel des activités syndicales et des victoires obtenues. Il se projette volontiers dans cette nouvelle année, avec retenue mais énergie pour faire réussir les projets inscrits sur la feuille de route.

Quels vœux adressez-vous aux membres du réseau Jeunes agriculteurs pour 2022 ?

Charles Perdereau : C’est une étape traditionnelle du début d’année pour une situation qui ne l’est pas. Malgré tout, on s’adapte. Ce que nous pouvons espérer pour nos fermes c’est une belle campagne agricole. Lors des assemblées d’échelons, on a eu l’occasion avec les administrateurs départementaux de présenter au réseau les nouveautés en terme de normes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
La moisson est terminée dans le département et des tendances se dessinent, sans résultats définitifs pour l'instant.
Les tendances de la moisson en Loir-et-Cher
Les chiffres des rendements concernant les céréales sont chaque année grandement attendus. Frédéric Cadoux, conseiller grandes…
Publicité