Aller au contenu principal

Moissonneuses-batteuses
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin

Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien Redekop, proposé en option par la marque Case IH. Celui-ci a deux objectifs : un broyage plus fin et une meilleure répartition des pailles. Il permet par exemple de faciliter l'implantation en semis direct. 

Redekop, fabricant canadien de broyeurs de paille, équipe plus de 30 000 moissonneuses-­batteuses dans le monde. Ses broyeurs Maximum Air Velocity (MAV), montés d’usine ou en deuxième monte, ont pour but d'améliorer la gestion des pailles. Ce matériel avait été présenté en juillet par les concessionnaires Duret et ­Delavallée, à travers la Sarthe, les Yvelines et l'Eure-et-Loir.

Nicolas Marchand, directeur commercial du concessionnaire Duret, présente le broyeur MAV de Redekop lors d'une démonstration au champ.

Pour Nicolas ­Marchand, directeur commercial du concessionnaire Duret, « le MAV de Redekop est la version ultime des broyeurs proposés par Case IH sur les modèles Axial série 250 ».

Répartition uniforme

« L'objectif du MAV est de complémenter le broyeur initial de la machine », explique Nicolas ­Marchand, celui-ci devient tire-paille, avec seulement 40 couteaux au lieu des 120 montés habituellement. L'ancien broyeur vient alimenter le MAV et ses 96 couteaux, qui réduisent les pailles en fines particules pour une meilleure dégradation au sol et donc un meilleur lit de semence. « Par exemple sur du colza, on se retrouve avec un broyage très fin et des brins de moins de cinq centimètres », constate le commercial.

Le MAV permet aussi un épandage plus uniforme, grâce à la répartition des menues pailles sur la largeur de coupe, contrairement aux broyeurs équipés d'origine.

Largeur et qualité

Grâce à l'option épandage large, conseillée à partir de 9 mètres de coupe, le broyeur éparpille jusqu'à 13,5 mètres. Pour une précision en toutes conditions, le MAV possède « un système de réglage indépendant des déflecteurs afin de corriger les projections en fonction du vent », ajoute le responsable. Lorsque la paille est pressée, le système permet de conserver sa qualité. « La différence avec les broyeurs classiques est flagrante. Ici, les brins de paille restent quasiment entiers », témoigne ­Nicolas ­Marchand.

Un broyeur de graines d'adventices

Le Seed Control Unit (SCU), innovation de la firme canadienne, permettrait de réduire jusqu’à 98 % des stocks de graines d'adventices. Le système s'ajoute, lui aussi en option, sous le MAV et est entraîné par une courroie. Le principe : casser les graines en projetant les menues pailles à haute vitesse sur deux rotors à axes verticaux à une vitesse de 2 850 tours/minute. Après avoir percuté plusieurs fois à 400 km/h les rotors et stators, les graines sont évacuées vers le flux de paille broyée pour être épandues.

 

 

Cet article fait partie d'un dossier Moissonneuses-batteuses

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
Publicité