Aller au contenu principal

Réflexion autour d'une assurance socle spécifique aux cultures spécialisées

Le dispositif d'assurance socle (ou assurance coup dur), qui sera commercialisé fin 2015 et qui est présenté jusqu'ici en quatre déclinaisons (grandes cultures, arboriculture, viticulture, prairies), pourrait en compter une cinquième, celle des «grandes cultures spécialisées» (betteraves, pomme de terre, légume de conserve), a-t-on appris lors du congrès de la FNSEA à Saint-Etienne, le 25 mars.

Les cultures spécialisées sont pour l'instant inclues dans le dispositif «grandes cultures», mais les professionnels de ces filières proposent de créer un dispositif spécifique. Le système actuel impose à un polyculteur, qui souhaite souscrire au dispositif «grandes cultures», d'assurer à la fois ses surfaces de betteraves et ses surfaces de blé. Un dispositif dédié pourrait permettre de lever cette obligation et d'adapter l'offre aux spécificité des cultures spécialisées, notamment le niveau de capital assuré, plus élevé. Durant le congrès de la FNSEA, le 25 mars, le président de l'AGPB (producteurs de blé), Philippe Pinta a expliqué qu'il n'y était pas opposé. Vice-président et chargé du dossier à la FNSEA, Joël Limouzin s'est dit ouvert à la discussion.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité