Aller au contenu principal

Répertorier et protéger le patrimoine bâti

Le Parc naturel régional du Gâtinais français a lancé un programme d’inventaire du patrimoine bâti.

La future maison du PNR du Gâtinais devrait être livrée le 5 avril.
La future maison du PNR du Gâtinais devrait être livrée le 5 avril.

Connaître le patrimoine bâti pour mieux le préserver et le valoriser. C’est la mission que s’est donnée le Parc naturel régional du Gâtinais français. Deux communes se prêtent au jeu pour le moment, Guigneville-sur-Essonne et Saint-Sauveur-l’Ecole. Elles testent deux méthodes d’inventaires et à l’issue de cette expérience, une méthode sera retenue et étendue à l’ensemble des soixante-sept communes du Parc. La première méthode, appliquée à Saint-Sauveur-l’Ecole, vise à étudier l’ensemble du patrimoine de manière approfondie, tandis que la seconde méthode, celle de Guigneville, se concentre sur certains éléments remarquables.

Dans les deux cas, ces inventaires visent à identifier, étudier et faire connaître les édifices qui ont marqué la vie quotidienne locale et qui participent à l’identité du territoire dont les fermes, les croix, les granges, les moulins, les puits ou encore les mares de village. Les informations recueillies constitueront un outil d’aide à la gestion et à l’aménagement urbain et paysager pour les élus des communes. Le Parc compte également se servir de cette étude pour « sensibiliser les habitants à leur cadre de vie, aider les enseignants à faire découvrir aux enfants les richesses qui les entourent, favoriser le tourisme et offrir un outil utile à la recherche sur la vie régionale ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité