Aller au contenu principal

Seine-et-Marne
Romuald Sadoine et sa chocolaterie ambulante

Passionné par le chocolat, Romuald Sadoine a ouvert une chocolaterie ambulante, un concept innovant qui permet d’unir pédagogie et gourmandise autour de cette matière première.

«Ludique et gourmand », tel est le concept de la chocolaterie ambulante développée par Romuald Sadoine depuis avril dernier. « Mon idée de base était de rencontrer les gens autour de cette matière première, explique le jeune papa de 33 ans installé à Fontaine-le Port (Seine-et-Marne), à quelques kilomètres du village de son enfance, Bois-le-Roi. Le camion correspond parfaitement à mon état d’esprit, moi qui refuse la routine et les habitudes ». Pour preuve, durant plusieurs années il a effectué un tour du monde qui l’a notamment conduit en Australie où il a travaillé le chocolat.

« Une matière magique »

« C’est une matière magique, qui apporte du plaisir. Il faut la protéger d’où mon idée d’allier à la gourmandise les aspects ludiques et pédagogiques dans le projet. » Ainsi, Romuald Sadoine propose des animations dans les Ehpad et les écoles ou sous forme de team building en entreprise, pour les anniversaires et autres fêtes. Prochainement, il va faire préparer du chocolat aux résidents d'un Ehpad en lien avec une nutritionniste. Cela peut aussi être des ateliers qui font travailler la mémoire en associant formes et saveurs.

Des panneaux pédagogiques présentent la cabosse, le séchage de la fève, les étapes (en anglais) qui permettent de passer de la fève à la tablette ou encore la carte du monde pour situer la production dans l’optique d’aborder le chocolat différemment. « C’est ce côté humain qui fera tourner le camion ambulant. On n’achète pas du chocolat toutes les semaines sur un marché contrairement à d’autres produits. »

Les chocolats sont fabriqués à l’intérieur du camion, qui en dehors des périodes de vente dispose de grands plans de travail. Rochers, tablettes, plaques en vrac, chocolat chaud, pâtisseries et bientôt de la pâte à tartiner sont proposés à la vente. Ce projet, il le développe avec sa compagne cheffe pâtissière, qui lui a apporté la force de le concrétiser et l’aide dans l’élaboration de recettes pour lesquelles il cherche à travailler avec des producteurs locaux pour les ingrédients complémentaires. Le torréfacteur, choisi avec soin, travaille avec des fèves produites en agriculture raisonnée. À l’instar du vin, le chocolat a le goût du terroir où il est produit. Pour ce passionné, sa préférence se porte vers les fèves de cacao d’Amérique du Sud et en particulier du ­Venezuela.

En ce début d’automne, Romuald Sadoine a le regard tourné vers les fêtes de fin d’année. Il espère notamment participer à de nombreux marchés de Noël ou de producteurs pour transmettre sa passion et apporter du plaisir avec son camion baptisé Romuald Sadoine chocolaterie.

 

Biographie

Septembre 2014 : départ pour la Nouvelle-Zélande.
Février 2018 : commence à ­travailler dans le secteur du ­chocolat en France.
Septembre 2019 : rencontre sa compagne cheffe pâtissière.
Avril 2021 : lance sa chocolaterie ambulante.

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité