Aller au contenu principal

Magazine
Saint-Jean fleurit le printemps

Le Domaine du château de Saint-Jean-de-Beauregard (Essonne) organise sa fête des plantes de printemps les 28, 29 et 30 mai. Les plantes à longue floraison seront à l'honneur.

Cette année, les amateurs de belles plantes devront patienter jusqu'à la fin mai pour se rendre au Domaine du château de Saint-Jean-de-Beauregard (Essonne) et y dénicher des merveilles à replanter dans son petit coin de paradis.

Habituellement organisée au tout début du printemps, déplacée en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19, la Fête des plantes de printemps se tiendra les vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 mai.

Les plantes à longue floraison, thème de cette nouvelle édition, seront les vedettes parmi les milliers de végétaux présentés par quelque 250 exposants.

Les meilleurs pépiniéristes producteurs européens présenteront des plantes remarquables, généreuses, vaillantes et infatigables qui offriront un décor fleuri des mois durant à tous les jardins, mais aussi terrasses et balcons.

Quelques coups de cœur à découvrir : la Diascia ­personata dotée de tiges de 50 cm — contrairement à l'espèce qui est habituellement rampante — ­couvertes de nuages roses de mai aux gelées ; le Solanum laxum, sur cette liane poussent des grappes de fleurs en étoile, d'abord violet pâle elles virent au blanc bleuté en un rafraîchissant camaïeu ; le célèbre Hydrangea macrophylla a subi un sérieux coup de jeune avec l'obtention 'Sandra' et son feuillage virant du rouge au orangé et ses fleurons blancs qui s'ourlent d'une ombre rosée avant de passer au rouge en arrière-automne.

Des conférences, ateliers et animations pour petits et grands complèteront la visite et permettront de profiter d'une belle journée dans un cadre enchanteur.

Une traditionnelle remise des prix et trophées récompensera l’excellence et le savoir-faire des pépiniéristes les plus méritants.

Nos confrères d'Actu-mag.fr reviennent sur l'édition 2020 de la Fête des plantes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
La moisson est terminée dans le département et des tendances se dessinent, sans résultats définitifs pour l'instant.
Les tendances de la moisson en Loir-et-Cher
Les chiffres des rendements concernant les céréales sont chaque année grandement attendus. Frédéric Cadoux, conseiller grandes…
Publicité