Aller au contenu principal

Concessionnaires
Savagri fête ses 30 ans, Joël Bonnefoy passe le relais

Les établissements Savagri, situés à Savigny-sur-Braye, disposent d'une base à Oucques-la-Nouvelle et d'une autre à Dollon (Sarthe). L'entreprise a fêté ses 30 ans jeudi 30 et vendredi 31 mars. L'occasion aussi pour Joël Bonnefoy, gérant du groupe, d'officialiser la transmission de son entreprise.

Malgré le vent et les giboulées, les agriculteurs et clients fidèles étaient au rendez-vous au siège social de Savagri à Savigny-sur-Braye, vendredi 31 mars. Il faut dire que pour les 30 ans de l'entreprise, l'équipe avait mis les petits plats dans les grands. Pour les deux jours de portes ouvertes festives, les tracteurs Same, Lamborghini, Deutz-Fahr revendus par le concessionnaire étaient soigneusement alignés à côté du magasin. Un peu plus loin, moissonneuse-batteuse, herses, charrues, distributrices d'aliments… étaient exposées aux habitués qui déambulaient dans les lieux. Pour Joël Bonnefoy, gérant des établissements, c'est un événement important. D'une part parce que ces portes ouvertes lui permettent de fêter les 30 ans de son entreprise. Et d'autre part, parce qu'il va partir en retraite au mois d'août et que deux de ses fidèles salariés vont reprendre le flambeau. Il a donc mis toute son équipe sur le pont pour accueillir les 1 200 personnes qui ont défilé durant les deux jours.

Savigny, Oucques, Dollon

« Je me suis installé en 1993, en reprenant une petite entreprise de réparation de matériel agricole. Nous sommes devenus concessionnaires de la marque Same en 2005 et Deutz-Fahr en 2007 », se remémore Joël Bonnefoy. L'entreprise basée à Savigny-sur-Braye s'est ensuite développée avec une base à Saint-Léonard-en-Beauce en 2009, qui est déménagée en 2015 à Oucques-la-Nouvelle. En 2017, une nouvelle base s'ouvre à Dollon, en Sarthe. Aujourd'hui, 26 salariés travaillent sur les trois sites et trois agents travaillent pour Savagri. L'entreprise comprend autant de clients éleveurs que polyculteurs. Elle assure le service de réparation sur tout type de matériel pour les cultures (moissonneuses-batteuses, tracteurs, matériel agricole), l'élevage (distributrices d'aliments du bétail, mélangeuses, désileuses, etc.) et la motoculture. Très attaché au service apporté à ses clients, le rôle de l'entreprise selon lui est « de bien adapter le matériel aux besoins, il faut bien connaître l'exploitation ».

Trente ans d'évolution

En trente ans, Joël Bonnefoy a lui aussi constaté l'évolution du monde agricole qui « se développe autant en surface qu'en taille d'élevage. Les besoins évoluent, les tracteurs montent en puissance et le matériel est plus large. La technologie a évolué de la mécanique à l'électronique puis au guidage aujourd'hui. Le confort s'est amélioré », souligne-t-il.

Une transmission dans la continuité

Joël Bonnefoy partira à la retraite au mois d'août. Il a cédé son entreprise à deux de ses fidèles salariés : Antony Roulin, 45 ans, responsable d'atelier, salarié depuis vingt-six ans, et Nicolas Croissant, 40 ans, responsable magasin à Savigny, salarié depuis dix-neuf ans. Ils deviendront respectivement président et directeur de la structure.

« Nous avons bâti notre développement sur le service et le respect des valeurs humaines. C'est l'ADN de Savagri », explique Joël Bonnefoy. Un ADN cher à ses repreneurs. « Nous avons toujours bien travaillé à Savagri, avec un contact humain et familial qui nous motive. Nous ne voulons pas changer l'esprit de l'entreprise, nous souhaitons conserver le sens du service avant tout », assurent-ils.

La passation est imminente et Joël Bonnefoy sera salarié de l'entreprise jusqu'au mois d'août. Mais il se tiendra toujours prêt pour aider et conseiller les deux hommes. « Je pars en retraite très serein et très heureux que mes collaborateurs reprennent. Ils vont continuer dans le même esprit », se satisfait Joël Bonnefoy. Une chose est sûre, cette transmission s'inscrit dans la continuité : « Notre mot d'ordre, c'est la continuité et le service. C'est une reprise sereine, nous y croyons dur comme fer malgré les aléas. L'équipe de Savagri a des collaborateurs fidèles sur qui on peut compter », concluent Antony Roulin et Nicolas Croissant.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

L'eau, ressource indispensable pour les exploitations
Alors que la gestion de l’eau est au cœur de l’actualité nationale, quatre agriculteurs loirétains témoignent de la nécessité de…
Lundi 4 septembre, à Beaumont-les-Autels. Comme le veut la tradition, les élèves de 4e de la MFR vont partir une petite semaine en Vendée dès la fin de leur réunion de rentrée.
Un nouveau départ pour la MFR de Beaumont-les-Autels
Après la mise en œuvre d'un plan de restructuration cet été, la rentrée des élèves de la MFR de Beaumont-les-Autels s'est…
Rendez-vous tout le week-end à Ableiges dans le Val-d'Oise
La 68e édition du Festival de la terre se déroule ces samedi 2 et dimanche 3 septembre à Ableiges sur le thème « Val-d’Oise,…
De gauche à droite durant le temps inaugural : Benjamin Demailly, Patrick Pelletier, Christophe Hillairet, Philippe Court, Marie-Christine Cavecchi, Nicolas Hervin, Sébastien Dromigny et Alix Heurtaut.
Festival de la terre : 10 000 visiteurs à Ableiges !
Après la belle édition de 2018 sur cette même parcelle, les JA du Val-d'Oise avaient à cœur de revenir en brillant. C'est chose…
Innov-agri : rendez-vous du 5 au 7 septembre à Outarville
Infos pratiques Le salon ouvre ses portes les mardi 5, mercredi 6 et jeudi 7 septembre à Outarville (Loiret). Les badges d’accès…
Mardi 5 septembre, à Outarville. Le principe de l'allée unique, initié en 2021, a été conservé cette année pour que les visiteurs ne manquent rien.
Une météo chaleureuse pour Innov-agri
Le salon Innov-agri a ouvert ses portes pour trois jours mardi 5 septembre à Outarville (Loiret). Si des conditions météo…
Publicité