Aller au contenu principal

Sébastien Béquignon reprend la Cueillette de Seresville

La Cueillette de Seresville a trouvé un repreneur en la personne de Sébastien Béquignon. Elle devrait rouvrir avant l’été.

« Au départ, je n’étais pas très chaud puis je me suis décidé. J’ai fait une proposition au liquidateur mais je n’ai eu une réponse que début février. C’est pour ça que l’on n’est pas trop en avance », explique le maraîcher, Sébastien Béquignon, qui a donc repris la Cueillette de Seresville qui n’était plus exploitée depuis septembre dernier.

Et de fait, le travail ne manque pas sur le site mainvillois pour remettre les choses en état. Cependant le jeune homme a de l’expérience. Outre qu’il est né à la ferme de Viltain, sur le plateau de Saclay (Yvelines), une des premières cueillettes de France, il est aussi à la tête d’une exploitation à Châteaudun où il fait du maraîchage depuis trois ans.

Il a même développé une gamme de veloutés et de sauces élaborés avec ses légumes. « Au départ je voulais ouvrir une cueillette là-bas, mais il y a déjà Aurélien (Dorange, NDLR) et ce n’est pas le même marché qu’ici... ».

Pour faire revenir la clientèle, il va proposer d’autres choses.

Dans la boutique rénovée, il y aura un charcutier qui a créé son atelier de découpe à Brunelles, Nicolas Deveau, le fromage de chèvre devrait être fourni par Laure Poirier, et pour les autres produits il n’ira pas à Rungis mais travaillera avec l’Étal des producteurs.

En attendant la réouverture, prévue dès qu’il y aura des fraises, fin mai début juin, Sébastien Béquignon s’attelle à moderniser les installations.

Il a encore trois serres chapelles et un hangar à monter et à automatiser les serres. Il y a du pain sur la planche...

Hervé Colin

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité