Aller au contenu principal

Magazine
Secrets au château de Rambouillet

Un spectacle immersif, du 10 juin au 3 juillet, fait vivre aux visiteurs du château de Rambouillet une réunion d’État qui s’est déroulée en 1959 en présence de Dwight Eiseinhower et de Charles de Gaulle.

Rambouillet (Yvelines), l’une des demeures les plus fastueuses de la République, où François Ier s’est éteint, accueillera du 10 juin au 3 juillet un spectacle immersif intitulé Secret défense faisant voyager le spectateur dans le temps.

En pleine guerre froide, le spectateur devient, le temps d’une heure, un agent des services secrets au service de la France. Au même moment, de Gaulle et Eiseinhower se rencontrent dans les appartements du château, et les agents secrets en herbe sont témoins de leurs échanges.

Animé par plus de 600 bénévoles en tout, le spectacle mène le spectateur à travers les escaliers dérobés et autres pièces secrètes du château, au plus près du pouvoir. Le tout se déroule dans une ambiance digne des années 1950. Les costumes, les objets et même les voitures sont d’époque. Les agents secrets d’une heure pourront même arriver au château à bord d’une Peugeot 403, dans une reconstitution de cortège présidentiel.

Un véritable fond historique

La rencontre entre les deux hommes a bien eu lieu ici en 1959. Lieu de pouvoir depuis Louis XVI, le château de ­Rambouillet a accueilli Napoléon Ier, et plus tard les Présidents Carnot, Fort, Coty ou encore ­Giscard d’Estaing, qui y a réuni le tout premier sommet du G6 en 1975. Il a également accueilli des dirigeants étrangers, comme Khrouchtchev.

En complément, il est possible d’arpenter les allées du domaine, qui recèlent de nombreuses curiosités. La plus célèbre est la Barque solaire, œuvre contemporaine du sculpteur Karel, commandée par François Mitterrand. La laiterie de la Reine, construite pour Marie-Antoinette, servait à lui faire déguster les laitages obtenus sur place. Parmi les pièces de porcelaine créées pour cette occasion, un bol en forme de sein est entré dans l’histoire. Une légende raconte qu’il aurait été moulé sur celui de la reine. Enfin, la chaumière aux coquillages, non loin de la laiterie, est célèbre pour l’ornementation de ses murs réalisée entièrement à l’aide de coquillages.


Spectacle Secret défense au château de Rambouillet du 10 juin au 3 ­juillet, tous les vendredis de 19 heures à minuit, les samedis de 9 heures à minuit et les dimanches de 9 heures à 22 heures.

Réservation en ligne sur www.secret-defense.fr/billetterie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité