Aller au contenu principal

Entreprises
Semences : Secobra Recherches acquiert Sem-Partners

Secobra Recherches a annoncé en janvier dernier l’acquisition de l’entreprise semencière yvelinoise Sem-Partners. L’opération lui permet d’élargir sa gamme d’espèces travaillées comme ses champs de compétences vers des marchés porteurs.

Secobra Recherches, située à Maule (Yvelines).

 

C’est une nouvelle étape pour Secobra Recherches, située à Maule (Yvelines), jusqu’ici spécialisée dans les semences techniques et certifiées d’orges et de blés tendres. Le 4 janvier dernier, elle a fait l’acquisition de la totalité des activités de Sem-Partners, alors à vendre. 

Située à Vernouillet, cette entreprise semencière créée en 1996 par Jean-Pierre Brossillon, s’est essentiellement développée à partir de variétés d’obtenteurs étrangers dans une large gamme d’espèces en conventionnel comme en biologique, en céréales à paille, en protéagineux et oléagineux, en couverts végétaux et espèces concourant à l’autonomie fourragère des exploitations.

Aujourd’hui, les deux entités, situées à quelques kilomètres l’une de l’autre, vont continuer à se développer et à profiter pleinement de leurs compétences respectives.

Secobra Recherches fait ainsi bénéficier Sem-Partners de « son sourcing international en matériel végétal, de sa maîtrise du métier de sélectionneur, de son réseau d’expérimentation et de production avec des outils modernes et adaptés sur notre territoire qui nous permettent d’être réactifs ainsi que d’un service communication », explique Florent Cornut, son responsable développement.

Sobreca3
Florent Cornut, responsable développement chez Secobra Recherches, et Geoffroy Le Tallec, responsable des ventes chez Sem-Partners.

De son côté, Sem-Partners apporte son savoir-faire en agriculture biologique, en cultures énergétiques, tout en « gardant son indépendance, sa marque et ses salariés ».

« Cette acquisition nous permet donc de compléter notre gamme de variétés travaillées, souligne Florent Cornut, mais d’être aussi dorénavant sur un marché de la création végétale en grandes cultures qui répond aux attentes des différentes filières industrielles comme à celles des agriculteurs en matière d’environnement, et en particulier de protection des sols. »

Secobra Recherches, dont le chiffre d’affaires est de 15 millions d’euros, emploie aujourd’hui 48 temps-pleins, une dizaine d’apprentis et 50 saisonniers, tous services confondus.

« Nous avons également 35 salariés à l’étranger, ajoute Florent Cornut, puisque l’entreprise a également quatre sites à l’étranger : deux en Allemagne, un en Grande-Bretagne et un en Australie depuis 2017. Ce dernier permet de travailler sur des sources génétiques très différentes ».

L'implantation de ses différents sites associée à son panel de variétés permettent aujourd'hui à Secobra Recherches d'asseoir son rayonnement commercial sur les cinq continents, dans près de 60 pays.

Sobreca2
Secobra Recherches recrute en continu, tous services confondus.

Pour trouver ses futurs salariés, l'entreprise semencière fait feu de tout bois : « Nous sommes continuellement en recrutement et très attachés à l’ancrage local. C’est pourquoi nous nous rapprochons des écoles d’agriculture avoisinantes ». En ce moment, « nous recherchons activement un responsable de la maintenance variétale, chargé de la "fixité". » 

Pour ses essais, l’entreprise semencière est aussi à la recherche d’agriculteurs-multiplicateurs partenaires dans un rayon qui peut aller jusqu’à 100 km.

« Nous sommes sur des semences techniques (bases et prébases, NDLR). Cela demande de la rigueur dans le travail mais les contrats de multiplication offrent des rémunérations supérieures à la production agricole classique qui sécurisent les exploitations », conclut Florent Cornut.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Une houblonnière a germé dans le Loiret
À Léouville, dans le Loiret, deux agriculteurs se sont lancé le défi de faire sortir de terre une houblonnière. Rencontre avec…
Publicité