Aller au contenu principal

Session de rentrée dense pour les membres de la Chambre d'Eure-et-Loir

La session de rentrée des membres de la chambre d'Agriculture d'Eure-et-Loir s'est déroulée lundi 18 septembre à Chartres, autour d'un ordre du jour bien chargé.

Les membres de la chambre d'Agriculture d'Eure-et-Loir se retrouvent lundi 18 septembre à Chartres, pour leur session de rentrée. Et c'est un ordre du jour chargé qui les attend.

Bonne gestion

Tout commence par l'approbation du budget rectificatif 2023 qui reflète la bonne gestion de la structure consulaire « et comme nous n'avons pas de dettes, nous ne subissons pas la hausse des taux », souligne son président Éric Thirouin qui enchaîne avec son traditionnel tour d'horizon de l'actualité agricole.

Au cours de cette séquence, écoutée par le secrétaire général de la préfecture, Yann Gérard, qui remplace au pied levé le nouveau préfet retenu par une énième visite ministérielle depuis son arrivée, le président évoque le décrochage de l'agriculture française, tant en viande qu'en végétal, depuis trois ans : « Nous ne devrions pas cautionner l'importation de produits qui ne respectent pas les standards français ».

À cela s'ajoute, pour Éric Thirouin, toute une série de contraintes administratives et réglementaires : directive nitrates, réduction des volumes d'eau autorisés, réglementation phyto complexe « qui offre toujours plus de retraits que de solutions alternatives. La jaunisse de la betterave en est l'illustration et nous sommes le département où il y en a le plus en France ».

Pas de hausse de la RPD

Le président relève aussi la hausse envisagée de la Redevance pour pollutions diffuses (RPD) de 37 millions d'euros, soit 21 % d'augmentation : « Dans le contexte actuel, ce n'est pas entendable ».

Concernant le bilan des récoltes (sujet sur lequel nous reviendrons en détail), Éric Thirouin explique que si les résultats moyens en quantité et en qualité sont satisfaisants, « ils cachent une réalité extrêmement disparate et des situations personnelles qui peuvent être préoccupantes ».

Quant à la question de la gestion de l'eau, le président parle de l'étude en cours sur la nappe de la Craie, « nous y faisons la preuve de notre sérieux technique et scientifique et du sens des responsabilités politiques », mais sur les discussions qui s'ouvrent sur le secteur de la nappe de Beauce, Éric Thirouin change de ton : « Je veux être ferme dès à présent. Les services de l'État ne doivent pas détruire un modèle de gestion qui nous est envié partout en France, qui anticipe les sécheresses et limite leur impact. Ne cédez pas aux revendications partisanes. Je ne peux pas être plus clair ».

Tenter le pari

En fin de session, un point est fait par la conseillère Aurélie Toutain sur la situation de la SCIC Sur le champ !, créée avec le groupe Scael et le soutien du Département pour favoriser l'accès aux produits locaux par les professionnels et qui fait face à des difficultés de trésorerie. Aussi la Chambre, comme les deux autres partenaires, a décidé de renflouer ses caisses pour tenir jusqu'à la mise en place à la rentrée 2024 d'un marché géré par le Département pour la restauration collective des collèges. « C'est un pari, reconnaît Éric Thirouin, nous ne sommes pas sûrs de le gagner mais ce serait irresponsable de ne pas le tenter ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité