Aller au contenu principal

Sillans, une cascade d’exception

Depuis un promontoire, la cascade de Sillans (Var) tombe dans un bassin dont la couleur turquoise est exceptionnelle.

Une chute de quarante-deux mètres — la plus haute du Var — dont la puissance croît au gré des orages ou au printemps  : la cascade de Sillans, qui surgit au milieu de la végétation, offre un spectacle magique depuis le promontoire ou au bord du bassin.

Autre curiosité, la couleur turquoise de l’eau dans la vasque principale de réception.

Cette couleur s’explique par une réaction chimique entre l’eau calcaire et des micro-algues. On se croirait presque au bord d’un lagon du Pacifique.

La couleur de l’eau de ce site n’est pas sans rappeler celle du lac de Sainte-Croix à Moustiers-Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence) dans les gorges du Verdon situées quelques kilomètres plus au nord, la cascade étant à l’extrême sud du parc naturel régional du Verdon.

De nombreux chemins de randonnée permettent de se promener dans le massif forestier du secteur.

En amont de la cascade, le village perché de Sillans-la-Cascade, au bord de la Bresque, rivière qui serpente sur 35 kilomètres avant de se jeter dans l’Argens, et entouré de forêts, est charmant avec ses ruelles, ses placettes, ses remparts, seuls vestiges du Moyen Âge, sans oublier son château.

Reconstruit en 1800, il abrite aujourd’hui des services de la mairie et des expositions durant la période touristique. À quelques encablures, la chapelle Saint-Laurent offre une vue panoramique sur le village.

Si le Var est réputé pour ses côtes ensoleillées et sa grande bleue, le département compte aussi de multiples chutes d\'eau qui valent le détour, comme celles du Caramy, à Carcès, du vallon des Carmes, à Barjols, ou de ­Villecroze pour ne citer qu\'elles.

Laurence Goudet-Dupuis

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Alexandra Laurent-Claus présente sa gamme de produits cosmétiques au lait d'ânesse, présentée dans sa ferme.
Alexandra Laurent-Claus et ses savons au lait d'ânesse
Alexandra Laurent-Claus est une jeune éleveuse qui fabrique des produits cosmétiques à base de lait d'ânesse. Dynamique et…
L’assemblée générale de la FAV 41 s’est déroulée le 23 octobre à Monthou-sur-Bièvre dans le respect des règles sanitaires : port du masque, distanciation physique et absence de moment convivial à la fin des travaux.
«  Maintenir une viticulture dynamique  »
La Fédération des associations viticoles de Loir-et-Cher (FAV 41) a tenu son assemblée générale le 23 octobre à Monthou-sur-…
Publicité