Aller au contenu principal

Informatique
Simplifier le suivi de mes parcelles

L'informatique devient de plus en plus incontournable pour gérer son exploitation, répondre aux exigences réglementaires croissantes, stocker de manière rationnelle et sécurisée les informations.

La saisie des interventions est simple et rapide
La saisie des interventions est simple et rapide
© «saisie interv pyto.JPG»

L'outil Mes p@rcelles permet aux céréaliers et aux éleveurs de prévoir et d'enregistrer leurs pratiques culturales. Il facilite la mise en conformité avec la réglementation et permet de valoriser les données saisies au travers du calcul de marges, de la gestion des stocks d’intrants,… Mes p@rcelles est devenu en quelques années un des principaux outils de gestion des cultures et prairies. Accessible par internet, cet outil du réseau des Chambres d’Agriculture est personnalisé au contexte agronomique et aux exigences réglementaires locales. Le portail internet sécurisé offre de multiples fonctionnalités.

 

La cartographie de votre parcellaire

Les ilôts PAC sont importés dans mes p@rcelles. Il suffit ensuite de créer ses parcelles culturales pour la campagne à partir des photos aériennes (découpage des îlots, affectation des cultures…). Les échanges de données avec d'autres applications comme telepac simplifient bien les démarches administratives.

Pour les éleveurs, après mise à jour du plan d'épandage par la chambre d'Agriculture, il leur est possible de visualiser leur plan d'épandage avec les zones d'exclusions et les surfaces épandables sont automatiquement mises à jour avec le nouvel assolement.

 

La fertilisation raisonnée

Les doses d'azote nécessaire par parcelle sont calculées selon les références locales actualisées et en cohérence avec la directive nitrates. Les reliquats d'azote moyens de l'année sont directement proposés ou des résultats d'analyses peuvent être saisis. Il est également possible de calculer les besoins en fertilisation phospho-potassique.

 

L'enregistrement de toutes vos pratiques culturales

La saisie des interventions phytosanitaires et culturales est simple et intuitive. L'enregistrement au champ est possible à partir d'un téléphone ou d’une tablette.  Ces saisies sont directement archivées en toute sécurité sur la base de données Mes p@rcelles. La consultation de toutes les interventions réalisées sur chaque parcelle est un atout précieux dans le pilotage des cultures. Il est aussi possible de consulter à tout moment la base phytosanitaire et de vérifier les mélanges de produits avec une actualisation permanente.

 

De la sécurité à la performance

Des vérifications réglementaires tout au long des saisies permettent de se sécuriser : dates d’épandage des fertilisants, homologation des produits phyto,…

Mes p@rcelles édite automatiquement les registres réglementaires de la conditionnalité PAC: plan prévisionnel de fumure, cahier d’épandage, registre phytosanitaire, balance globale azotée (pour les MAE), respect des 170 kg N organiques.

Mes p@rcelles gère automatiquement les stocks d’intrants. Il permet de suivre en temps réel les charges opérationnelles. Dès la récolte, il est possible de calculer les marges.

 

Un accompagnement à la demande

L’accompagnement est capital dans l’appropriation et l’utilisation effective des outils informatiques. Selon les besoins de l’utilisateur, la formation initiale peut être adaptée et complétée avec une assistance individuelle du conseiller sur des étapes clés.

 

Pour avoir un aperçu des fonctionnalités et de l’ergonomie de l’outil mes p@rcelles, des démonstrations sont proposées à partir du 22 novembre sur tout le département suivies de formations pour prendre en main l’outil pour la prochaine campagne.

Démonstrations

Venez découvrir Mes P@rcelles :

- vendredi 22 novembre de 14 h à 16 h salle de la Chambre d’Agriculture à Gien (5 rue de Gutemberg)

- lundi 25 novembre de 14 h à 16 h salle de la Chambre d’Agriculture à Montargis (Le Chesnoy)

- mardi 26 novembre de 10 h à 12 h salle du GDA de Sologne à Tigy (99 route de Sully)

- mercredi 27 novembre de 14 h à 16 h salle du GDA Loire Beauce à Patay (1 Bd Vaucouleurs)

- mardi 3 décembre de 10 h à 12 h salle du GEETA à Pithiviers (10 rue de la Garenne ZA Morailles)

- lundi  6 janvier de 14 h à 16 h salle A224 à la Chambre d’Agriculture à Orléans (13 av. des droits de l'Homme)

- mardi 7 janvier de 10 h à 12 h salle du GDA du Gâtinais Ouest à Corbeilles (16 rue de Beaune)

 

Merci de vous inscrire au 02–38-71-90-61

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter Christian REVALIER au 02-38-71-90-69 ou par mail : mesparcelles@loiret.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
Publicité