Aller au contenu principal

Magazine
Sophie Renaud, l'autre Miss 2021

À 28 ans, Sophie Renaud est aussi à l'aise au volant d'un tracteur que sur les réseaux sociaux. La jeune agricultrice a été élue Miss agricole 2021 parmi 180 candidates.

À l'heure où Amandine Petit recevait sa couronne de Miss France en décembre dernier, une autre jeune femme, Sophie Renaud, était sacrée Miss agricole 2021. Très présente sur les réseaux sociaux, la jeune agricultrice de 28 ans est à la tête d’une exploitation de grandes cultures en Charente-Maritime.

Son métier, elle l'a dans la peau et s'est donné pour mission d’en parler. Son nouveau titre lui donne ainsi une visibilité supplémentaire. Son compteur dépasse les 12 000 abonnés.

Cette fille d'agriculteurs s'est rendu compte qu'elle voulait faire un métier agricole alors qu'elle étudiait la comptabilité.

Après son BTS compta, elle passe un BPREA (Brevet professionnel responsable d’exploitation agricole), puis s'installe en 2016. Elle cultive principalement blé, maïs grain, orge, colza, tournesol.

Sur Instagram et Facebook, cette jeune femme très coquette poste des photos de son quotidien, de ses cultures, et tente de lever certains aprioris. « Même si les mentalités ont beaucoup évolué, les femmes doivent encore faire leurs preuves. Il s’agit de casser l’image qu’on peut renvoyer », souligne-t-elle.

Les réseaux sociaux lui permettent ainsi de communiquer avec d'autres agriculteurs, mais aussi envers le grand public.

En 2019, Sophie est arrêtée deux mois à cause d'une opération du genou. « Il fallait que je trouve quelque chose pour m’occuper… », se souvient la jeune femme, qui lance alors une marque de vêtements de travail : French Farmers.

« J'ai créé des sweats, des t-shirts, des polos, des bonnets… Pour les femmes, mais aussi pour les hommes et les enfants. » Casquettes et doudounes suivront bientôt.

De quoi travailler dans les champs avec style ou afficher son soutien aux agriculteurs.

Photo : © S. Renaud

Fin février, nos confrères de France 3 Nouvelle-Aquitaine ont fait le portrait de Sophie Renaud.

Les plus lus

Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Vincent Michelet montre la graine au stade «	germée 2 cm	» dont raffolent les corbeaux.
Appel aux agriculteurs pour réclamer une indemnisation des dégâts de corvidés
En juin, de nombreux agriculteurs constatent, comme à l'accoutumée, que les corbeaux et autres corvidés ont fait des semis leurs…
Le 13 juin, à Châteaudun. L'irrigation est un sujet important mais les animaux sont indispensables à la réussite de Plus belle la campagne.
Plus belle la campagne apporte l'irrigation à Châteaudun
Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a organisé son opération Plus belle la campagne le 13 juin à Châteaudun, autour du thème de l'…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Publicité