Aller au contenu principal

Stéphane Bern invité par le LEAP Franz-Stock

Le LEAP Franz-Stock de Mignières a invité Stéphane Bern le 3 mars, autour du partenariat entre l'établissement et le Collège royal et militaire de Thiron-Gardais.

Depuis quatre ans, un partenariat a été noué entre le LEAP Franz-Stock et le Collège royal et militaire de Thiron-Gardais pour encadrer la participation d'étudiants du BTSA Développement, animation des territoires ruraux (DATR) à deux événements qui y sont organisés chaque année : la Fête des jardins et les Journées européennes du patrimoine.

Dans ce cadre, le célèbre animateur de télévision Stéphane Bern, qui a entrepris la rénovation du Collège royal après l'avoir acquis sur un coup de cœur en 2012, a été invité par l'établissement vendredi 3 mars à Mignières.

L'occasion pour l'équipe éducative du BTSA de lui présenter les tenants et aboutissants de cette formation, et au maire de la commune, Didier Garnier, de lui signaler ses difficultés pour restaurer la chapelle des Trois-Marie. L'animateur prendra la parole se faisant le héraut du patrimoine : « Il faut l'entretenir pour les générations qui viennent », a-t-il plaidé, assurant aussi tout son soutien à l'édile.

S'adressant aux élèves qui s'engagent dans cette voie du tourisme : « Ici, on a besoin de vous, leur a-t-il dit. 52 % de notre patrimoine se situe dans le monde rural. L'église, le pont, le lavoir, c'est ce qui apporte de la richesse.

Quand 12 000 personnes viennent à Thiron-Gardais, tout le tissu économique local en profite. C'est ça que vous aurez à gérer », souligne Stéphane Bern, avant de leur conseiller : « Surtout, faites les choses par passion ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Vendredi 9 février, à Chartres. Bertrand Petit (à d.) a présidé la 78e assemblée générale de la FNSEA 28.

La FNSEA 28 dresse un premier bilan des actions en assemblée générale
La 78e assemblée générale de la FNSEA d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 9 février à Chartres. L'occasion de faire le point…
Blocus de Paris : les agriculteurs font le siège sur l'A10 [VIDÉO]
Initialement installés à Longvilliers pour tenir le blocus de Paris, les agriculteurs ont progressé jusqu'à Janvry où ils ont été…
Les dernières mobilisations ont permis d'obtenir des avancées.
Synthèse des avancées obtenues
140 points et mesures ont été demandés par la FNSEA et JA. Voici un résumé en douze points des avancées obtenues et des mesures à…
Sur l'A1, une centaine de tracteurs des agriculteurs de la FDSEA et des JA Val-d'Oise et Oise « tiennent la position » sur l'aire de Chennevières depuis lundi midi. Une opération escargot s'est tenue mercredi 31 janvier sur les routes secondaires. Ils devaient être rejoints par les agriculteurs du Nord mercredi et jeudi.
Acte 2 : le siège de la capitale
À la suite des « annonces insignifiantes » du Premier ministre et à son « attitude désinvolte » à l’égard des agriculteurs…
Mercredi 24 janvier, de nombreux agriculteurs ont rejoint des supermarchés, dont notamment le Leclerc de Blois, pour échanger avec les consommateurs et mettre des étiquettes sur les produits alimentaires créant une concurrence déloyale.
La mobilisation des agriculteurs s’intensifie en Loir-et-Cher
Les deux syndicats agricoles, FNSEA 41 et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher, continuent leurs actions sur le territoire…
Publicité