Aller au contenu principal

Sylvain Boiron prend la présidence du Criel caprin Centre

Le Centre régional interprofessionnel de l’économie laitière (Criel) caprin Centre change de président. Franck Moreau cède sa place à Sylvain Boiron.

Après plusieurs années à la tête de l’interprofession caprine de la région Centre-Val de Loire, Franck Moreau, collège de la production, a quitté ses fonctions lors du conseil d’administration, le 28 septembre dernier à Valençay (Indre).

Au cours de cette réunion, les trois collèges du Criel Centre l’ont vivement remercié pour l’ensemble du travail accompli.

Il a notamment contribué au développement et au dynamisme de la filière caprine en région Centre, ainsi qu’à la mise en place d’un travail conjoint avec les cinq syndicats d’appellation d’origine protégée concernant la promotion et la notoriété des produits phares de la région.

Les collèges ont ainsi désigné son successeur, Sylvain Boiron, proposé par le collège de la production.

Producteur de lait de chèvre sous AOP Selles-sur-Cher à Vallières-les-Grandes, Sylvain Boiron a exprimé sa volonté de poursuivre l’avancée des dossiers en cours  : «  Dans le contexte du renouvellement du Cap filière, je veillerai à ce que les orientations prises permettent à la filière régionale de se développer, tout en prenant en compte les demandes des marchés et les attentes des consommateurs  », a-t-il précisé.

Par ailleurs, il souhaite «  s’inscrire dans une présidence tournante  », comme le prévoient les statuts, en alternance avec les deux autres collèges constituant le Criel  : le collège de la coopération et celui des industries laitières.

Doriane Mantez

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Alexandra Laurent-Claus présente sa gamme de produits cosmétiques au lait d'ânesse, présentée dans sa ferme.
Alexandra Laurent-Claus et ses savons au lait d'ânesse
Alexandra Laurent-Claus est une jeune éleveuse qui fabrique des produits cosmétiques à base de lait d'ânesse. Dynamique et…
L’assemblée générale de la FAV 41 s’est déroulée le 23 octobre à Monthou-sur-Bièvre dans le respect des règles sanitaires : port du masque, distanciation physique et absence de moment convivial à la fin des travaux.
«  Maintenir une viticulture dynamique  »
La Fédération des associations viticoles de Loir-et-Cher (FAV 41) a tenu son assemblée générale le 23 octobre à Monthou-sur-…
Publicité