Aller au contenu principal

#TerreMaVie, découvrez les métiers du vivant

La MSA et le Crédit agricole d'Île-de-France s'associent autour de l'événement #TerreMaVie, premier forum pour les 16-25 ans dédié à l'agriculture et aux métiers du vivant.

© MSA IDF

Du 18 au 29 novembre, la MSA Île-de-France et le ­Crédit agricole d'Île-de-France s'associent autour de l'événement #TerreMaVie, le premier forum pour les 16-25 ans dédié à l’agriculture et aux métiers du vivant.

Avec #TerreMaVie, le Crédit agricole d’Île-de-France et la MSA Île-de-France s’engagent à encourager les vocations et à contribuer au renouvellement des générations. Aujourd’hui, 55 % des exploitants agricoles sont âgés de plus de 50 ans et d’ici à 2026, 46 % d’entre eux auront atteint l’âge de la retraite. Les cessions d’exploitations s’annoncent massives dans les cinq prochaines années et le taux de remplacement de 70 %. Par ailleurs, l’agriculture française est en pleine mutation, elle doit faire face à de nombreux défis et aléas : volatilité des prix, impacts du changement climatique, concurrence internationale, etc.

Forts de ce constat, la MSA Île-de-France et le Crédit agricole d’Île-de-France renouvellent le partenariat de 2021 qui les avait conduits à réaliser une opération de solidarité à destination des étudiants, des jeunes issus des filières agricoles franciliennes et de leurs adhérents.

Forts de cette expérience et de cette volonté d’accompagner et aider les jeunes, la MSA Île-de-France et le Crédit agricole d’Île-de-France organisent en 2022 une opération de solidarité baptisée #TerreMaVie2. Rejoints par le Crédit agricole Brie-Picardie pour l’organisation de cette manifestation ainsi que d’autres partenaires du monde agricole (Ocapiat, Entreprises du paysage IDF, Agriculteurs d’Île-de-France, Comité régional d’équitation IDF, Devenir agriculteur en Île-de-France, Aprodema, Anefa IDF, Fibois), l’événement prendra la forme d’un forum qui permettra aux jeunes de 16 à 25 ans (milieu urbain et rural) de :

- se rencontrer autour des différentes filières de l’agriculture et des métiers du vivant d’Île-de-France ;

- de trouver du sens dans les métiers issus de ces filières ;

- de les accompagner et les sensibiliser à tous les aspects de ces secteurs et à l’importance de produire et consommer local.

Plusieurs dates

Ces forums se tiendront aux dates et lieux suivants :

- vendredi 18 novembre : Agrocampus de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) ;

- lundi 21 novembre : Campus éducatif et écologique Saint-Philippe de Meudon (Hauts-de-Seine) ;

- mardi 22 novembre : Campus Saint-Antoine de Marcoussis (Essonne) métiers verts et services aux personnes ;

- mercredi 23 novembre : CFA La Bretonnière (Seine-et-Marne) ;

- jeudi 24 novembre : Lycée nature et services Saint-Jean de Sannois (Val-d'Oise) ;

- mardi 29 novembre : École du Breuil (Paris XII).

De nombreuses animations autour de la découverte de l’agriculture et des métiers du vivant seront proposées : simulateur de conduite d’engin agricole, casque de réalité virtuelle, quiz, échanges personnalisés avec des professionnels et micro-conférences animées par des professionnels du secteur.

Et parce que la mobilité peut être un frein à l’emploi ou la formation, six permis de conduire « En voiture Simone » préfinancés seront à gagner, ainsi que des places au Salon international de l’agriculture 2023 et une visite guidée par un jeune agriculteur pour découvrir les différentes facettes des métiers de l’agriculture et du vivant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Publicité