Aller au contenu principal

Magazine
Alain Di Rocco, le Ve siècle en passion

Alain Di Rocco, passionné par l’Antiquité, vient de publier Les origines méconnues de nos régions, où les villes de Seine-et-Marne, son département d’origine, occupent une place importante. Portrait.

Natif de Chelles (Seine-et-Marne), certainement la plus vieille ville d’Île-de-France, Alain Di Rocco a passé les trente premières années de sa vie à Torcy. Passionné de vélo dès l’adolescence, il sillonne les routes seine-et-marnaises et découvre les villes et campagnes du département.

« Jeune adulte, j’ai voulu savoir comment étaient nées ces villes, souvent plus vieilles que Paris et plus importantes sous l’Antiquité », explique Alain Di Rocco, qui, au fil du temps, s’est aussi intéressé aux villes de l’Est de la France alors qu’il passait ses vacances dans les Vosges, sa grand-mère maternelle vivant en Lorraine. Il a ainsi découvert les voies romaines. « Ce qui me désole, c’est que tout est centré sur Paris. À l’époque pourtant, même Attila ne convoitait pas cette cité. Nos contemporains ne connaissent pas l’importance historique de ces villes : Meaux s’étalait sur soixante hectares et Lutèce sur seulement cinquante, Provins était la troisième ville de France. À travers un premier ouvrage paru en 2015, Balades en ville, des origines au Moyen Âge, j’ai mis en lumière quatorze villes (Chelles, Meaux, Soisson, Châlons, Reims, première ville en surface sous la Gaule et deuxième en population, Sens, Orléans…) qui ont été importantes pour la France sous l’Antiquité. Certaines étaient des villes de passage, à l’instar de Châlons, considérée comme une sentinelle ». Au passage, on apprend qu’à Meaux vivait le peuple des Meldes, d’où le gentilé de Meldois.

Trois ans plus tard, ce salarié d’une papeterie publie Année 451, victoire de l’occident, « victoire dans le sens où le dernier des Romains a fédéré ­Gallo-romains, Francs, ­Wisigoths et Burgondes ». C’est aussi un clin d’œil à sa famille paternelle originaire de Rome.

Enfin, alors que la Seine-et-Marne a une position à part en Île-de-France, le département occupe une place spéciale dans son troisième opus Origines méconnues de nos régions. « La Seine-et-Marne est alors très riche. D’ailleurs une des trois via Agrippa (voie romaine) passait au centre de l’actuel département (elle relie Coulommiers à Sens, où vivent les Senons, en passant par Vaudoy-en-Brie). C’est le début du déboisement, dont le seul vestige reste la forêt de Crécy. En 1065, le comté de Champagne couvre Meaux, Lagny, Provins, Coulommiers et à l’ouest la Brie française, c’est le royaume de France. Alain Di Rocco, passionné et intarissable sur cette période charnière du V e siècle, vous la fait revivre. Pourtant, à l’école, il s’intéressait plus à la géographie et non à l’histoire.

Maintenant, il se tourne vers les villes du Sud, mais déclare avoir encore beaucoup de choses à apprendre.

 

Biographie

Avril 2015 : parution de son premier ouvrage*.
Mars 2018 : Année 451 : victoire de l’Occident*.
Avril 2021 : Origines méconnues de nos régions*.

* Aux éditions Beaurepaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
Vendredi 28 octobre, à la préfecture de Melun. Anne-Gaëlle Blanc, de l'OFB, Bruno Mollot, de la FDC 77, et Brice De Bisshop, éleveur et représentant de la FDSEA, sont intervenus dans le cadre des nouvelles restrictions concernant la grippe aviaire.
Grippe aviaire en Seine-et-Marne : restrictions sur la chasse
Alors que le niveau de risque de grippe aviaire devrait prochainement passer à « élevé » sur tout le territoire, une nouvelle…
De g. à d.	: Patrick Langlois, Jean-Marie Fortin, Pierre Coisnon et Sébastien Méry. Tous ont pris la parole pour évoquer le choc énergétique et son impact sur les filières agricoles et alimentaires.
Choc énergétique : les acteurs des filières alimentaires témoignent
Face à la colossale hausse du prix de l’électricité et du gaz, la FNSEA du Loiret a réuni les acteurs des filières alimentaires…
Lundi 24 octobre, à Chartres. Pour la plateforme Sur le champ	! co-­présidée par Éric Thirouin et Éric Brault, l'enjeu est de gagner le marché de la ­restauration collective.
Sur le champ ! en manque de restauration collective
La SCIC* qui gère la plateforme Sur le champ ! a organisé, le 24 octobre à Chartres, son assemblée générale annuelle, suivie d'…
Publicité