Aller au contenu principal

Agronomie
Le Val-d'Oise pour clôturer la série 2021 des plateformes Chambre

La dernière plateforme de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France s'est tenue dans le Val-d'Oise jeudi 17 juin.

Une fois n'est pas coutume, c'est le Val-d'Oise qui a clôturé l'édition 2021 des plateformes franciliennes. Le dernier rendez-vous agronomique proposé par la chambre d'Agriculture de région Île-de-France s'est en effet tenu à Vallangoujard jeudi 17 juin. Pour cette dernière édition 2021, les agriculteurs des trois Cercles du Val-d’Oise étaient plus d’une centaine à faire le déplacement, ils ont bien entendu échangé avec les techniciens sur l'actualité variétale et il était également proposé deux « zooms » sur la fertilisation et le désherbage des betteraves. Le désherbage céréales focalisait beaucoup les visiteurs car c’est le sujet de préoccupation numéro un du moment.

S'agissant de la fertilisation, la conseillère technique du secteur à la Chambre, Sabine Snyder, présentait aux visiteurs plusieurs modalités avec le soufre, le phosphore et la potasse. Les expérimentations menées en micro-parcelles permettaient d'évaluer notamment l'impact sur le taux de protéines ou encore sur l'enracinement des plantes. Il était aussi question des nouvelles méthodes de fertilisation azotée comme l’APPI-N ou la modulation par satellite « MesSatimages ».

Du côté du désherbage des betteraves, Alexandre Metais, de l'Institut technique de la betterave (ITB), présentait plusieurs méthodes de désherbage combiné afin de réduire l'IFT (Indicateur de fréquence de traitement), « des méthodes encore assez peu répandues en betterave », soulignait le technicien. Une première modalité avec l'utilisation de la bineuse en inter-rangs était présentée. « Elle permet généralement de remplacer le dernier traitement chimique et de réduire l'IFT de 20 % », annonce Alexandre Metais. D'autres modalités permettent d'aller encore plus loin. Des expérimentations avec une houe rotative, une herse-étrille ou une bineuse à moulinets guidée par caméra ou GPS RTK permettent par exemple de réduire l'IFT de 40 à 50 % et jusqu'à 50 à 66 % avec un travail de localisation sur le rang avec une rampe de localisation ou une désherbineuse. « Ce sont des équipements qui demandent un peu d'investissement au départ mais qui peuvent assez rapidement être compensés par les économies d'herbicide réalisées », affirme le technicien, tableau chiffré à l'appui.

Diversification

En marge des ateliers agronomiques, un espace était réservé à plusieurs ateliers, dont le pôle Diversification. Deux conseillers de la chambre d'Agriculture, Alice Cliquet, conseillère de gestion, et Éric Ruiz, du service économie-filières, ont rencontré les agriculteurs réfléchissant à un projet de diversification afin de leur présenter les différents dispositifs mis sur pied par la Chambre afin de les accompagner à chaque étape. Grâce à la création du Point accueil diversification, le parcours pour les porteurs de projet a été simplifié à la Chambre avec un interlocuteur unique permettant d'aborder l'ensemble des problématiques (coûts et moyens de production, transformation, vente…).

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité